L'homme et la mer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2003 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse d'un poème de Baudelaire.

L'homme et la mer.

Ce poème de Baudelaire est composé de quatre quatrains écrits en alexandrins. Il est presque entièrement écrit avec des rimes suffisantes sauf pour les vers 9 et 12 ( discrets-secrets ) qui est une rime riche. L'alternance de rimes féminimes-masculines est à chaque fois respectée, et on peut remarquer que le 1er quatrain et le 3eme serépondent par la disposition de ces rimes masculines-féminimes. Il en est de même pour le 2eme et le 4eme. La césure est à chaque fois bien placée, séparant chaque vers en 2 hémistiches égaux. Chaque rime de ce poème est une rime pour l'oeil et pour l'ouïe. Chaque quatrain contient des rimes embrassées. On remarque donc que pour ce poème, Baudelaire est organisé et ne sort pas des normes poètiquesétablies.

Analyse du titre.

Lorsque ce titre m'est apparu au début, je me suis dit: '' C'est Baudelaire ou La Fontaine que je lis. Puis, après lecture et analyse du poème, de nombreux tous sens m'ont été révelés. Charles Baudelaire joue ici sur les homonymes. Le titre peut être entendu comme: L'homme et la mer, ou le et rapproche les deux, mais les sépare aussi. On peut également y entendre:L'homme est la mer, ou l'homme devient la mer, par une comparaison de leurs caractères. Et enfin: L'homme hait la mer. Ou l'homme déteste son semblable. Mais, on peut aussi jouer sur l'homonyme du mot mer qui est mère. Charles Baudelaire aimait sa mère éperdument. Mais il la détestait aussi car elle choisit le général Aupick comme deuxième mari, homme que ne supportait pas Baudelaire.
L'homme estaussi en quelque sorte semblable à sa mère, de par l'éducation qu'elle lui a donné, les ressemblances physiques, etc...

1er quatrain:

1er vers: Le lecteur peut se demander si Baudelaire parle de la mer, ou de la mère. Il existe donc ici un jeu sur plusieurs sens d'un mot, ce qui entraîne un autre jeu sur le sens de l'ensemble du poème. Le verbe chérir ici est employé dans le sens s'attacher,être attaché à.. Baudelaire met donc en exergue le fait que l'homme libre reste tout de même attaché à ses points de repères. Baudelaire crée en rapprochant ces deux idées une antithèse ( libre – cheriras ). Le mot toujours exprime ici un enchaînement, dont l'homme n'arrivera jamais à se défaire. L'homme, même lorsqu'il devient majeur et capable de '' voler de ses propres ailes'' reste tout de mêmeattaché au cocon famillial. Baudelaire était un homme fou de sa mère. On peut donc sans problème rapprocher ce poème de l'expérience personnelle de l'auteur.

2ème vers: Baudelaire continue ici à jouer sur le double sens du mot mer. On ressemble toujours à sa mère, et notamment par notre éducation, on garde souvent les mêmes points de vue, le même comportement. Et, selon le génie, l'hommepossède les mêmes caractéristiques que la mer. La personnification de la mer permet alors une comparaison entre celle-ci et l'homme. Double sens aussi dans: '' La mer est ton miroir''. Le reflet de l'homme peut se voir physiquement dans l'eau de la mer. Par ailleurs, l'homme peut également se reconnaître à travers le comportement de la mer. Le mot contempler, ici, est utilisé dans le sens considérerattentivement, être absorbé par. L'homme est donc ici absorbé dans une recherche intérieure. Il examine son âme. On peut donc penser à un homme réveur, le regard dans le vide, en train de se poser des questions existentielles. En tout cas, c'est l'image que j'ai de l'homme lorsque je lis ce vers. Dans ce vers, il existe une symétrie. La mer est ton miroir / tu contemples ton ame.

3ème vers: Lalame de la mer, c'est l'ondulation de celle-ci sous l'action du vent. La lame est donc tout simplement la vague, mais elle peut aussi être interprétée comme étant un couteau. Le découlement, c'est une action qui se suit, par développement naturel. Baudelaire met donc en avant ici le fait que la mer est là depuis la nuit des temps, et restera jusque la fin du temps. Le mouvement de la mer est...
tracking img