L'homme homme libre est il un homme sans obligation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu’est-ce qu’un homme libre ? Sachant qu’un Homme est définit comme le plus évolué des êtres vivants, doté d’une raison. Le concept de liberté définit l’Homme libre comme maître de sa vie. Doit-on pour le définir, se fier à ses sentiments et impressions qui nous invitent à admettre que la liberté consiste à ne ressentir aucune contrainte ou obligation et ainsi à faire ce que l’on veut au momentou on le veut ? Faut-il au contraire admettre que la véritable liberté ne se conçoit que dans un cadre collectif, et que ce dernier signifie immédiatement la manifestation de règles qui nous obligent à certains comportements et inversement, nous en interdisent d’autres ? Comment parvenir à concilier liberté et obligation ? Une liberté réelle implique-t-elle l’absence de toute obligation ?
C’estce que nous allons démontrer au travers de deux parties, dans un premier temps nous nous demanderons si un Homme libre est indépendant ? Puis dans un second temps si la liberté d’indépendance est compatible avec la société et si elle implique une obligation morale de l’Homme envers lui-même ?

Tout d’abord, il est indéniable que l’Homme est libre lorsqu’il n’est obligé à rien. Il peut alorscroire que c'est sa volonté à lui et qu'il n'obéit qu'à ses désirs et suit ses sentiments. Il croit donc faire comme bon lui semble. Par exemple : Il se lève à l'heure qu'il veut, choisi d'aller travailler ou non, car il fait ce qu'il veut, rien ne l'oblige à se rendre au travail, il fait ce qu'il veut, au rythme qu'il veut et décide lui même de ses activités.
Ensuite, dans cette notiond'indépendance on retrouve ce que Rousseau appelait « l'Homme de la nature » , ou encore «  L'allégorie de la Caverne » de Platon. On retrouve un Homme qui bénéficie d'une parfaite indépendance, en effet l'Homme vivait seul, à l'écart des autres, il profitait de son environnement pour vivre sans travailler. Il ignorait l'existence de l'emploi qui n'existait pas de son temps. Il pouvait par la même occasiondormir toute la journée puisque par exemple les fruits seraient toujours présents le lendemain. A cet époque l'Homme n'avait pas les caractère attribués à l'Homme d'aujourd'hui tels que le langage, la pensée, les sentiments, la vie sociale. Il n'avait aucune connaissance et donc énormément d'obstacle puisqu'il était forcé d'utiliser sa force pour en venir à bout n'ayant pas de connaissances.Aujourd'hui personne ne voudrait vivre cette ère préhistorique mais c'est le seul moyen d'être dégagé de toute obligation vis à vis de la société.
Enfin, l'indépendance que l'Homme croît avoir est limitée. En effet, l'Homme ne peut écouter uniquement son désir s'il par exemple il souhaite s'envoler par la fenêtre ou encore s'il veut devenir chanteur et qu'il chante comme une « casserole », il aurait untel travail à faire qu'il préfèrerait certainement y renoncer. L'indépendance l'oblige donc à prendre conscience de ses limites, physiques par exemple et donc que ses actions sont difficile à réaliser face aux lois de la nature. Cette forme de liberté est ici, et dans de nombreuses situations sans pouvoir. Elle se montre abstraite, car elle n'a l'air que d'une idée séduisante et elle estincapable de résoudre des problèmes matériels et principalement vide.

Après avoir vu que la liberté sous forme d'indépendance n'a aucune influence sur les obligations nous allons voir si cette liberté est compatible avec la société et si elle implique une obligation morale de l'Homme ?

Tout d'abord, dès qu'un homme se préoccupe de la présence des autres, les obligations se multiplient. La vie encommunauté ou collectivité impose un emploi du temps, le respect des lois, une collaboration quasi permanente. L'homme y perd son indépendance. Par exemple, au travail, l'homme doit se soumettre à des rythmes dont-il ne décide pas. La quasi totalité de sa vie quotidienne est réglée indépendamment de sa volonté ou plutôt de ce qu'il croît être sa volonté. L'homme en effet, a une difficulté à...
tracking img