L'homme rejette

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1512 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’homme rejette

A) LES POLLUTIONS LIÉES AUX REJETS DOMESTIQUES, AGRICOLES OU INDUSTRIELS

L’homme est peut-être conscient de se qu’il fait, mais il rejette quand mêmes ses déchets n’importe comment et n’importe où, sans vraiment y réfléchir.
Il y a donc de nombreuses pollutions qui sont liées aux rejets domestiques, agricoles et industriels.

1) L’exemple du « Song hua » pourles rejets de l’industrie

Par exemple les eaux, douces comme salées, sont de plus en plus polluées à cause de l’industrie. Les usines rejettent avec ou sans autorisation certains de leurs produits nocifs dans les cours d’eaux. Mais il peut aussi arriver que cela se produise accidentellement, comme au Nord-Est de la Chine où la nappe de benzène pollue le fleuve Song hua. Cetteintoxication des eaux pourrait entraîner de graves conséquences pour la population, mais aussi la faune et la flore, car ce cours d’eau représente la principale alimentation en eau. Il s’agit donc d’une catastrophe écologique.

2) L’exemple des « marées vertes » pour les rejets de l’agriculture

Mais il y aussi les pollutions des eaux par l’agriculture qui sont assez nombreuses, comme les engraisou les pesticides, même si elles ne sont pas aussi nombreuses que celles dues à l’industrie. Pourtant les agriculteurs font partie des premiers à en ressentir les conséquences, vu qu’ils consomment environ 80% des eaux utilisés pour irriguer leurs champs. Ces « déchets » créés ruissellent dans la nappe phréatique, ce qui a des conséquences sur les sources, et donc pour la population actuielle età venir dans un siècle ou deux.
Un bon exemple est la « marée verte » qui est l’invasion massive et actuellement incontrôlable des algues vertes qui touche les Côtes d’Armor. Le développement de celles-ci est accentué par la présence d'éléments azotés (nitrates) comme les engrais chimiques, effluents d’élevage, effluents agro-alimentaires dans les eaux dûs aux activités agricoles de la régiondeBretagne. Les coûts de ramassage et les mauvaises odeurs de ces algues échouées sur les plages où elles se décomposent touchent toute la population qui entoure cette zone. De plus lors de la décomposition, les algues émettent entre autres un gaz (hydrogène sulfuré → H2S) toxique et mortel quand il est respiré à forte dose.

3) L’exemple du changement climatique dû aux rejets domestiques

Etpuis il y a la pollution de la nature par les rejets domestiques. Un bon exemple pour démontrer cela est le dépôt des détergeants dans la nature, plus exactement dans les cours d’eaux. Les détergeants sont des produits que tout le monde utilise que se soit le produit vaisselle, le savon ou encore le shampooing. Il arrive même parfois que ces produits soient déversés dans la nature sans aucunefiltration. Cela détruit la faune et la flore de nos eaux et les suites sont graves : extinctions d’espèces d’animaux et de plantes. Ceci entraînera dans seulement quelques années des conséquences graves pour l’équilibre de la nature.

B) LES DECHETS INDUSTRIELS ET NUCLÉAIRES

1) Les déchets industriels – Qu’est ce que c’est ?

Tout d’abord pour donner une explication globale, les déchetsindustriels proviennent du commerce, de l’artisanat, des transports et de l’industrie.
Il y a donc différents cas de déchets qui sont tous plus ou moins dangereux. Ceux qui sont les plus ordinaires sont les déchets industriels banals, aussi appelé les DIB (40% de bois ; 16% de papiers et de cartons ; 14% de métaux ; plastiques ; verre ; caoutchouc ; textiles et cuirs ; déchets organiques)représentant 95 Mt dont 45 Mt viennent du secteur agro-alimentaire. Ils sont collectés séparément des déchets ménagers, mais sont traités de la même façon car ils ne présentent pas de caractères toxiques ou dangereux ; leur stockage ne nécessite donc pas de précautions particulières. 66% des DIB sont recyclés, 19% sont mis à la décharge et 9% sont valorisés par incinération avec une récupération d’énergie...
tracking img