L'homme a l'envers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2744 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Hiro le 09 novembre 2010

Test de Call of Duty : Black Ops sur Playstation 3
Après le succès presque indécent de Modern Warfare 2 puis la grosse brouille entre son développeur Infinity Ward et son éditeur Activision, l’autre studio qui se charge de la série Call of Duty semble bien décidé à marquer les esprits et à vraiment s’approprier la licence. Sans doute fatigués d’être souvent considéréscomme des seconds couteaux seulement capables de boucher les trous en attendant les « vrais » Call of Duty d’Infinity Ward, les petits gars de Treyarch ont finalement atteint leur vitesse de croisière, au point de faire jeu égal avec le maître...

A

utant ne pas se voiler la face, jusqu’à présent, nous n’avions jamais été vraiment emballés par les productions estampillées Treyarch.Sympathiques certes, efficaces sans aucun doute, les Call of Duty du studio manquaient pourtant d’ambition, se contentant souvent de copier la recette d’Infinity Ward sans jamais vraiment parvenir à en retrouver le souffle. Mais voilà, notre contact approfondi avec Black Ops nous a finalement poussés à ravaler notre méfiance et nos préjugés. De copies plus ou moins bien inspirées, Treyarch nous livre cettefois un FPS de haute volée, largement à la hauteur des titres des créateurs de la série, voire carrément supérieur. Ce changement radical tient tout d’abord à la décision salvatrice d’en finir avec l’interminable Seconde Guerre mondiale. Black Ops nous plonge en effet en pleine guerre froide et se voit par la même occasion doté d’un véritable scénario, chose que l’on tenait pour impossible dansla série, surtout après avoir tâté d’un Modern Warfare 2 à la narration aussi hachée que décousue.

Ne croyez pas ce qu’on vous dit. La taille, ça compte.
joliprint
Imprimé avec

http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00013762-call-of-duty-black-ops-test.htm

Page 1

Hiro le 09 novembre 2010

Test de Call of Duty : Black Ops sur Playstation 3
Plus encore que ses prédécesseurs, BlackOps scelle en effet la convergence du 7ème art et des jeux vidéo. Pétri de références cinématographiques, le bébé de Treyarch pioche avec intelligence et respect dans des monuments tels que Voyage au bout de l’Enfer, Apocalypse Now, Platoon et d’autres long métrages plus récents que nous n’évoquerons pas, au risque de vous mettre la puce à l’oreille sur le déroulement du scénar. Le jeu nous assènede fait des scènes grandioses, portées de surcroît par une bande-son renversante et une violence parfois difficilement soutenable. Un Call of Duty doté d’une vraie ambiance, cradingue, oppressante, noire, sans la gratuité de Modern Warfare 2, et soutenue par une histoire digne de ce nom ! Impossible dites-vous ? Attendez donc de participer à quelques-unes des missions/souvenirs du soldat Mason,interrogé par de mystérieux personnages, torturé dans une salle bourrée d’écrans qui affichent des suites incompréhensibles de chiffres ! Nous n’en dirons pas plus, sachez simplement que Black Ops livre un récit dont l’issue est certes prévisible, mais dont la progression est maîtrisée, la conclusion digne de ce nom et dont les personnages (déjà aperçus dans World at War pour certains, dans leslivres d’histoire et des documentaires pour d’autres) ne sont pas que de simples ébauches savonneuses (Hein Soap !). A travers la campagne composée d’une quinzaine de missions et qu’on bouclera en un peu plus de 6 heures en mode Vétéran, on se retrouvera donc à batailler à Cuba lors du légendaire ratage de la Baie des Cochons, dans la jungle étouffante du Vietnam, dans un goulag puant, à Baikonour auKazakhstan, sur une rivière boueuse du Laos, et dans bien d’autres coins du monde que nous vous laissons le soin de découvrir. Le solo Black Ops est certes très court, mais il offre beaucoup de variété et une action maîtrisée. Treyarch a certes recyclé quelques séquences issues des précédents volets, mais sans abuser, réduisant souvent ces scènes à deux ou trois minutes maximum. On aura donc...
tracking img