L'horloger de saint-paul

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (855 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aujourd’hui je vais vous parler de film l’Horloger de Saint-Paul réalisé en 1974 par Bertrand Tavernier. Tavernier a transposé le lieu du roman de Simenon l’Horloger d’Everton, du Connecticut à Lyon,sa ville natale. La narration de l’Horloger de Saint-Paul parle d’une relation intergénérationnelle, c’est un drame psychologique et familial. Michel Descombes, l’horloger vit dans une veillequartier à Lyon. Il élève son fils Bernard tout seul depuis le départ de sa femme. Un jour, la police fait irruption dan l’atelier de l’horloger, en interrogeant Michel sur son fils Bernard qui s’enfuit. Lapolice explique que son fils avait tué un garde de l’usine ou il travaille et s’enfuit avec son petite amie. La commissaire Guiboud, un homme mi-blasé, mi-compatissant, demande a Michel de l’aide.Apres l’arrestation de Bernard, Michel prend la défense de ce fils mais Bernard est condamné à 20 ans de réclusion. Ce parcours avait conclure que Michel s’aperçoit que son fils est une sort d’étrangerfamilier pour lui, rien de plus. Il ne le connaissait pas. Abandonne par sa femme, il n’a pas su s’occuper de lui avec assez de fermeté et de tendresse compréhensive.

Pour un film ou quelqu’un étaitmeurt, un jeune homme et sa petite amie sont en fuite, une voiture était bruler, on voit rarement les actes violent. Les actes brutale sont a l’arrière-plan alors on ne considère pas ce film du genreaction parce que c’est assez calme et pensif. Les critiques décrivent le film comme un « anti-drame » pour cette raison parce que c’est masque sous un masque de genre dramatique. Tavernier avait créecet ambiance pensif avec les plan-séquences, les travellings et les zooms. Les zooms pénètre dans l’espace privé des personnages comme le père ou on voit ses expressions de douleur et angoisse lelong de ce film et l’expression d’acceptance à la fin et on compatie avec lui. Il y a aussi les récits ou il ne passe rien de spectaculaire pendant des longs moments, cette technique de Tavernier...
tracking img