L'huitre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire du poème en prose de Francis Ponge intitulé "L'huître", tiré de Parti pris des choses) sous la forme d'un plan très détaillé avec parties et sous-parties.

Sommaire:

I) Le parti prisde l'huître : une description-définition à la fois renouvelée et méliorative

A. La description de l'huître comme dans un article de dictionnaire
B. Un regard neuf : l'huître comme un petitunivers
C. Un éloge paradoxal : un regard émerveillé sur un objet ordinaire, trivial, banal

II) "Le Parti pris des choses = un compte tenu des mots" : un poème à l'image de l'huître

A. L'analogieentre le texte et la chose
1. L'analogie macrostructurelle entre le texte et la chose
2. L'analogie microstructurelle entre le texte et la chose
a. Le travail sur le signifiant : la dimensionphonique et la dimension graphique
b. Le travail sur le signifié : l'étymologie et la rêverie sur les sens des mots

B. L'analogie entre la chose et le texte

III) La leçon de l'huître

A. Si huître= un monde, alors une leçon sur notre monde

B. Une leçon sur les rapports entre les hommes et les choses et entre les hommes et les femmes : respect, douceur plutôt que viol
1. L'homme et lesobjets
2. L'homme et la femme

C. Si texte = huître, alors une leçon sur l'art (sorte d'art poétique)
1. Le poète et l'oeuvre
2. Le lecteur et l'oeuvre

Conclusion
Texte complémentaire : extrait(deux pages) des "Entretiens de Francis Ponge avec Philippe Sollers" sur ce poème (1967), Point Seuil, p.101 à 114.

Poème:

L'huître, de la grosseur d'un galet moyen, est d'une
apparence plusrugueuse, d'une couleur moins unie,
brillamment blanchâtre. C'est un monde opiniâtrement clos.
Pourtant on peut l'ouvrir : il faut alors la tenir au creux d'un
torchon, se servir d'un couteau ébréchéet peu franc, s'y
reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s'y coupent, s'y
cassent les ongles : c'est un travail grossier. Les coups qu'on
lui porte marquent son enveloppe de ronds blancs,...
tracking img