L'humanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1016 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’humanisme

Alors que les grandes découvertes contribuent à un élargissement du monde connu, aux XVe et XVIe siècle, un mouvement intellectuel, contribue à un renouveau culturel en Europe
C’est l'Humanisme, mouvement intellectuel et artistique à l'influence indéniable.
Ce mouvement consiste en la redécouverte de l'art et des textes philosophiques de l'Antiquité.

L’Humanisme s’étendrapidement dans toute l’Europe grâce notamment à l’imprimerie qui vient d’apparaitre et a la présence de souverains cultivés comme François 1er en France ou encore des Médicis en Italie.
Au XVIe siècle, l'Humanisme rayonne et est devenu le mouvement emblématique du renouveau de la pensée et de la sensibilité européenne qu'est la Renaissance.
Parmi les principales figures humanistes, on trouve despeintres comme Léonard de Vinci, des philosophes, des moralistes comme Rabelais mais aussi des médecins, des astronomes et même des sculpteurs.
Mais trois domaines sont particulièrement affectés par la monté de l’Humanisme : il s’agit de l’éducation, la religion et la politique.
Tout d’abord, l’humanisme critique l’enseignement de tradition médiévale et prône une éducation plus libre qui seramoins stricte pour l’étudiant. Dans sa lutte, l’humanisme substituera même de nombreuses universités médiévales comme le collège d’Oxford.
Les humanistes prônent aussi une religion plus libre et la redécouverte des valeurs morales encloses dans la littérature gréco-latine, ainsi que la liberté de pensée envers la religion, ce qui vaudra aux humanistes d’être chasser par l’Eglise. Ainsil'imprimeur humaniste Dolet sera brûlé comme hérétique à Paris en 1546.
Lors de cette période, plusieurs humanistes se sont distingués. On y trouve Rabelais, Montaigne, Erasme, Machiavel ou encore Thomas More qui écrit Utopia.
Enfin l’esprit humaniste caractérise le pacifisme et la volonté d'équilibre entre les pouvoirs; ce qui amena les humanistes les plus éminents à influencer jusqu'à certains rois.L’Humanisme eut une prodigieuse postérité et influença largement l'esprit des Lumières au XVIIIe siècle.
Lecture d’un passage de Gargantua de François Rabelais,1534.
Cet extrait montre comment les humanistes voient idéalement l’école et l’apprentissage.
« Gargantua se réveillait donc vers autre heures du matin. Pendant qu'on l'astiquait, on lui lisait une page de la divine Ecriture, à hauteet intelligible voix et avec une diction claire ; mission confiée à un jeune page natif de Basché, nommé Anagnostes. En fonction du thème et du sujet de ce passage, il se consacrait à vénérer, adorer, prier et supplier le bon Dieu, dont la lecture montrait la majesté et le jugement merveilleux.

Puis il se retirait aux lieux d'aisances pour se purger de ses excréments naturels. Là sonprécepteur répétait ce qui avait été lu en lui en expliquant les points les plus obscurs et difficiles.

En revenant, ils considéraient l'état du ciel : s'il se présentait comme ils l'avaient noté le soir précédent, dans quelle partie du zodiaque entraient le soleil et la lune pour la journée.

Cela fait, il était habillé, peigné, coiffé, adorné et parfumé ; pendant ce temps, on lui répétait les leçonsde la veille. Lui-même les récitait par cœur et en tirait quelques conclusions pratiques sur la condition humaine ; ils y passaient parfois jusqu'à deux ou trois heures, mais d'habitude ils s'arrêtaient lorsqu'il avait fini de s'habiller.

Puis pendant trois bonnes heures on lui faisait la lecture.

Cela fait, ils sortaient, en conversant toujours du sujet de la leçon, et allaient se récréerau Jeu de Paume du Grand Braque ou dans une prairie ; ils jouaient à la balle ou à la paume, s'exerçant le corps aussi lestement qu'ils l'avaient fait auparavant de leur esprit.

Ils jouaient librement, abandonnant la partie quand ils voulaient et s'arrêtant ordinairement quand ils étaient bien en sueur ou fatigués. Alors, bien essuyés et frottés, ils changeaient de chemise et, se promenant...
tracking img