L'humanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3093 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Humanisme : de nouveaux mondes, une vision de l’Homme nouvelle :

En quoi peut-on dire que le siècle de l’Humanisme a été un siècle de bouleversements des connaissances quant au monde et à l’Homme ?

L'humanisme est un mouvement de pensée qui s'est développé en Italie pendant la Renaissance. Il propose de renouer avec les valeurs, la philosophie, la littérature et l'art del'Antiquité classique qu'il considère comme le fondement de la connaissance. Le 16ème siècle est donc un siècle de transformations multiples, et ce dans tous les domaines (intellectuel, religieux, scientifique, géographique, politique...)

Les humanistes de la Renaissance sont des érudits qui ont soif de savoir. Ils mettent l’être humain au centre de leurs préoccupationsrecherchent son épanouissement. Ce mouvant littéraire et culturel propose de nouvelles valeurs humaines. Il s'est ensuite développé dans toute l'Europe et a notamment donné naissance à la Réforme. Le mot humanisme est apparu durant la seconde moitié du XIXe siècle. Par extension, dans son sens moderne, l'humanisme désigne tout mouvement de penséeidéaliste et optimiste qui place l'homme au-dessus de tout, qui a pour objectif son épanouissement et qui a confiance dans sa capacité à évoluer de manière positive. L'homme doit se protéger de tout asservissement et de tout ce qui fait obstacle au développement de l'esprit. Il doit se construire indépendamment de toute référence surnaturelle.

Quelques humanistes :
Pétrarque, Boccace, Léonard deVinci, Jean Pic de la Mirandole, Erasme, Guillaume Budé, Thomas More...

Les Grandes Découvertes :

L'exploration par les terres s'avère lente et difficile. Les Européens, en raison de la domination arabe au Proche-Orient et du temps nécessaire pour traverser l'immensité des terres, commencent à utiliser la voie maritime. De nombreux facteurs contribuent à l'accélération des découvertes :accalmie politique avec la fin de la reconquête et de la guerre de Cent Ans, progrès du commerce et des échanges, émergence d'une classe de marchands et développements scientifiques et techniques, notamment dans le domaine maritime.

Dès le début du XVe siècle, les marins portugais explorent l'océan Atlantique avec l'aide de la famille royale. Ils découvrent l'archipel des Açores etcherchent surtout à contourner le continent africain par le sud pour gagner les Indes en bateau.
Ils espèrent ramener beaucoup d'épices en Europe et concurrencer le commerce de Venise et Gênes.
Né à Sines, dans l'Alentejo (qui porte maintenant le nom de Baixo Alentejo), Vasco de Gama participe dans sa jeunesse aux guerres contre la Castille. Chargé par le roi du Portugal Manuel Ier le Grandd'atteindre l'Inde par la mer, il part de Lisbonne avec quatre navires le 9 juillet 1497 ; en novembre, il double le cap de Bonne-Espérance (franchi pour la première fois en 1488 par le navigateur portugais Bartolomeu Dias). Il parvient ensuite à Malinda, sur la côte orientale de l'Afrique. Il recrute un pilote qui l'aide à poursuivre sa route vers l'est, et le 20 mai 1498, il atteint Calicut (la villeactuelle de Kozhikode), en Inde, sur la côte de Malabar.
En réussissant cet authentique exploit de navigation, Vasco de Gama établit ainsi les premiers éléments de la concurrence européenne avec les marchands arabes en Inde. En raison de l'hostilité des marchands arabes, il ne peut y établir un comptoir commercial. Il peut revenir au Portugal en 1499, avec seulement deux vaisseaux. Afind'exploiter les découvertes de Vasco de Gama, il est décidé d'envoyer immédiatement en Inde Pedro Álvares Cabral, qui réussit à établir un comptoir commercial à Calicut. Vasco de Gama repart en 1502. Il établit des colonies portugaises au Mozambique et à Sofala (qui fait maintenant partie du Mozambique). Il impose en Inde la domination portugaise. Pendant les vingt années qui suivirent, il...
tracking img