L'hypocrisie scolaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Auteur de la fiche de lecture : Lapierre Séverine/ Deloge Eva IUFM Aix-Marseille Relecteur(s) : Franck Nicollet

Mots-clés : Démocratisation de l’enseignement/Collège unique/Egalité des chances/Objectifs et finalités de l’éducation/Enseignement secondaire Date de publication sur le site : Date de révision :

L’hypocrisie scolaire (Pour un collège enfin démocratique) Auteurs : François Dubetet Marie Duru-Bellat Édition : Seuil, 2000 Volume : 231 pages INTÉRÊT DE L’OUVRAGE Les auteurs dressent un constat de la transformation du Collège depuis trente ans : l’écart se creuse entre la vocation affichée du Collège unique et la réalité de ses pratiques. Cet ouvrage se veut être une ouverture au débat sur des questions stratégiques et propose notamment de redéfinir la nature et les finalitésdu collège. Le choix du collège et de sa culture commune renvoie désormais aux mêmes exigences que le primaire sous la Troisième République, et doit faire l’objet d’un débat démocratique et d’une décision politique forte. « En définissant les savoirs communs, une communauté de citoyens dit ce qu’elle attend d’elle-même.

CONCEPTS ET IDÉES CLÉS Composition de l’ouvrage L’ouvrage comporte huitchapitres répartis entre trois parties : - Les tensions du collège - Que fait le collège ? - Une politique pour le collège Idées principales Chapitre 1 : Le collège doit garder la quasi-totalité des élèves dans ses murs, et le premier problème posé est celui de l’hétérogénéité, qui remet fondamentalement en cause le métier d’enseignant. Cette diversité des publics scolaires pose une contradictionengendrée par la double nature du collège. Ainsi se pose la question de ce qui doit être enseigné, car les programmes restent calqués sur la culture des élites, alors que les savoirs techniques et professionnels sont méprisés. Lien : Remise en cause des finalités du collège (poursuite de l’excellence ou accueil de tous les élèves ?). Chapitre 2 : L’école n’est plus considérée comme un lieu sacré,elle ne peut demeurer indifférente aux problèmes sociaux, ceux-ci jouant sur les conditions de travail des élèves : la crise sociale engendre la crise scolaire. La tension est de plus en plus forte entre la culture scolaire et ses contraintes et la culture civile, ainsi l’école n’est pas protégée contre la violence, elle est envahie par la sphère privée. Lien : Approche nouvelle de l’élève dans saglobalité qui implique une collaboration avec l’ensemble de la communauté éducative et légitime les différentes fonctions de la Vie Scolaire.

Chapitre 3 : Ce chapitre met en avant deux courants de pensée différents, d’un côté les républicains ayant le sentiment d’affronter une crise scolaire et pour qui la démocratisation de l’enseignement fragilise l’institution. De l’autre côté, les libérauxpenchant pour un modèle adapté à la diversité des publics tout en prenant le risque d’une école à deux vitesses. Tous deux renoncent au final à l’idéal d’égalité au profit du terme d’équité. Lien : Faut-il privilégier l’égalité des chances ou l’équité ? (politique de discrimination positive dont les ZEP/ décentralisation pour une meilleure adaptation aux besoins). Chapitre 4 : Le collège uniquea-t-il rendu la scolarité plus facile, n’ayant pas de sélection à l’entrée ? Le niveau a-t-il baissé ? La démocratisation a-t-elle permis de réduire les inégalités dans les carrières sociales ? L’orientation apparaît comme une sélection sociale déguisée et si le niveau général a augmenté, les écarts se sont accrus. Ainsi, la démocratisation n’empêche pas la reproduction des inégalités sociales. Lien: Etat des lieux du système éducatif. Chapitre 5 : La tendance actuelle est d’expliquer les inégalités scolaires par les inégalités sociales. Malgré un système scolaire conçu comme homogène car centralisé, il existe bien une inégalité des offres d’éducation (« climat d’efficacité de l’établissement »). Le défi du collège est de faire bénéficier tous les élèves de la même atmosphère éducative....
tracking img