L'identification des risques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’identification des risques dans le contrôle interne dans le cadre d’une mission audit

Chapitre I : Le contrôle interne
Chapitre II : Mission audit
Chapitre III : Les risques
Chapitre IV : Identification des risques dans le contrôle interne





Chapitre I : Le contrôle interne
Apparition de l’approche du COSO
En 1985, aux USA, les sous commissions d’enquête ducongrès ont constaté d’importantes déficiences au niveau du management lors de la publication des rapports financiers externes de ces sociétés.
En 1985, la «Treadway commission on fraudulent financial reporting » Càd
« La commission Treadway pour la fraude dans le reporting financier »
est mise sur pied avec l’aide de différents organismes professionnels américains dont l’IIA »
Son objectif:La recherche des causes à l’origine des rapports financiers frauduleux et la mise au point de mesures préventives et correctives adéquates.
Le « Treadway commission » a été constitué d’un groupe de travail réunissant :
* Des représentants de grandes entreprises,
* Des représentants de cabinets d ’audit,
* Des membres d ’organisations professionnelles (IIA).
* En1987, le -Treadway commission publie son rapport « Fraudulent financial reporting» L'accent y est mis sur l'influence direct d’un contrôle interne déficient sur la fiabilité des rapports externes publiés par les entreprises américaines.
* Elle demande alors aux organisations soutenant ses activités, de définir ensemble un concept de contrôle interne établi à partir des différentes formes decontrôle interne existant dans les entreprises américaines.
* En 1990, aux USA la « Financial Exécutive Research Fondation » donne mission au COSO (Commitee of Sponsoring Organizations 0n the Treardway Commission) d'étudier à nouveau la structure du contrôle interne des entreprises américaines.
* En Octobre 1992, le COSO publie son rapport intitulé « Internal Contrôl Integred frame work ».* Il s’agit d’un ensemble de règles et de critères définissant les principes d’un bon contrôle interne.
* Il s’agit de la proposition d’une approche intégrée du contrôle interne applicable à l'ensemble des entreprises et organisations américaines est publiée par avec l’aide notamment de l’IIA.
*


* Définition :
Le contrôle interne est un processus mis en œuvrepar le conseil d’Administration, les dirigeants et le personnel d’une organisation destiné à fournir une assurance raisonnable que:
-Les opérations sont réalisées, sécurisées, optimisées et permettent ainsi à l'organisation d'atteindre ses objectifs de base, de performance, de rentabilité et de protection du patrimoine,
-Les informations sont fiables,
- Les lois, réglementations et directives del'organisation sont respectées.

* Les composantes du Contrôle interne :
Le contrôle interne, tel que défini par le COSO, comporte cinq composants. Ces composants procurent un cadre pour décrire et analyser le contrôle interne mis en place dans une organisation. Il s’agit de :
* l'environnement de contrôle;
* l'évaluation des risques;
* les activités de contrôle;* l'information et la communication;
* Le pilotage;
L’environnement de contrôle constitue le fondement de l’ensemble du système de contrôle interne. Il constitue la discipline et la structure aussi bien que le milieu qui influence la qualité globale du contrôle interne.

En retour, il influe largement la manière dont la stratégie et les objectifs
sont déterminés et dont les activitésde contrôle sont structurées.
Une fois que des objectifs clairs ont été fixés et qu’un environnement de contrôle efficace a été créé, il est nécessaire de procéder à une évaluation des risques auxquels l’organisation est confrontée pour réaliser sa mission et atteindre ses objectifs, afin de définir une réponse adaptée à ces risques.

La principale stratégie pour minimiser les risques réside...
tracking img