L'ile des esclaves de mariveau scene 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1619 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ile des esclaves scène 1

Introduction:
Le titre évoque un espace réduit (une ile) donc il y a une concentration.

Pièce en 1 acte donc scène d’exposition courte : il fout informer le spectateur et l’intéresser.

Quand le rideau ce lève, le spectateur connait la pièce par son titre. On sait que c’est une ile (espace clôt scéniquement). L’ile n’a pas de nom et n’est pas un lieuinscrit dans la réalité pour échapper a la censure et aussi car l’ile c’est le lieu de l’utopie. Complément du nom «des esclaves » nous donne pas de renseignement géographique, ni paysage. Renseignement sur les caractéristiques sociales de l’ile le « de » indique que les esclaves sont les propriétaires de l’ile mais si ils sont les propriétaires pourquoi sont-ils encore esclaves ?

I- Les éléments del’exposition
Il y a 2 discours: les dialogues et les didascalies (aides pour éclairer la situation et rapport des personnages)

Il y a un couple: maitre / valet. C’est une scène de rébellion

Les didascalies nous informent qu’il y a 2 personnages sur scène: Arlequin accompagne son maitre Iphicrate (sujet de l’action il est le moteur)

Les didascalies nous donnent des informations surIphicrate sur ses sentiments qui vont évoluer tout au long de la scène.

Arlequin: valet de la comédie italienne, il n’a pas de nom propre, il a une fonction. Les deux premières répliques sont parallèles

Il y a variation d’intonation: le maitre interpelle le valet, Arlequin ne peut que répondre. La réplique d’Arlequin n’ouvre pas une discutions (= un discourt), il avoue sa soumission, sadépendance. En bonne esclave il subit la volonté de son maitre. Iphicrate tutoie Arlequin alors que lui vouvoie son maitre.

Les costumes vont aussi nous informer sur les personnages

Lorsqu’Iphicrate évoque les habitudes de l’ile des esclaves, les conditions des 2 personnages sont explicitement dites. Il y a un naufrage qui a rendu la situation d’Iphicrate difficile, il a besoin de rappeler sonstatut : « esclave insolent », « connais-tu ton maitre … esclave ». Tout au long de cette scène Iphicrate s’applique à exercer son autorité sur Arlequin avec des apostrophes injonctives (= ordres), il utilise le mode impératif « suis-moi », « parle donc », « avançons ». Dans un premier temps Iphicrate inaugure le dialogue mais en plus il donne des ordres : c’est lui qui détient les informations, ilsait où on est, il connait le passe de l’ile mais ne connais pas le futur. C’est lui qui informe Arlequin, c’est lui qui est à l’initiative du mouvement. Iphicrate exerce une autorité sur son excave avec un gourdin or le problème c’est que le gourdin est reste dans la chaloupe donc il est inefficace, il va utilise à la fin de la scène une épée mais celle la ne sera pas efficace

Iphicratedeviens violent et agressif parce qu’il a une impuissance. A partir des informations qu’il donne sur l’ile des esclaves, l’autorité d’Iphicrate ne donne rien. Arlequin c’est affranchit de sn maitre et Iphicrate regrette d’avoir informé son valet de l’endroit où ils sont.

II- Le jeu des personnages
Avant qu’il est compris où ils se trouvaient c’est le nous qui domine dans le couple (Iphicrate /Arlequin). Il y a deux personnages qui sont pas de même milieu social mais qui on un sort commun. Ils représentent ceux qui ont disparu. Quand l’ile des esclaves est découverte il y a dissociation : un personnage risque la mort et l’autre peut retrouver la liberté. Iphicrate va employer le « je » à chaque fois qu’il traduit sa peur. Petit à petit Arlequin emploie le « je ». C’est en vain (=inutile)Iphicrate le maitre tente de reconstituer le nous (l 58). Avec l’emploie du nous et de déterminants possessifs la situation entraine une redistribution des rôles.

III- Champs lexicaux
Le titre plus les 3 premières répliques nous donne 3 champs lexicaux dominants:

D’abord les champs lexical de la dépendance: « patron », 8 fois le mot « esclaves », 5 fois le mot « maitre », « je l’ai en...
tracking img