L'illusion comique iv, 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1391 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Œuvre cornélien L’Illusion Comique fut réalisée d’abord à l’Hôtel de Bourgogne en 1636 et puis fut publié en 1639. Corneille écrivit cette pièce quand il avait 29 ans, au début de sa carrière. Cet œuvre fut écrit pendant une période de transition entre deux styles littéraires ; le Baroque et le Classicisme. Grâce à cette transition, L’Illusion Comique se déroule comme « un étrange monstre, » enempruntant les mots de Corneille lui-même. Il ne suivit point la règle des trois unités du Classicisme ; il y a plus qu’un décor, les intrigues qui se croisent et s’entrelacent, et l’action se passe en plus qu’un seul jour. De plus, un mélange des scènes tragique et comique, et la mise en abyme d’une pièce dedans une pièce, créent un spectacle instable et illusoire qui confond le spectateurdélibérément.
Les trois premiers actes avancent dans une manière comique. Il y a le personnage de Matamore, notamment, qui est une figure prise directement de la commedia dell’arte, une forme théâtrale italienne. En ces premiers actes Pridamamt, père de Clindor, va au magicien Alcandre pour découvrir ce que s’est passé à son fils. Alcandre lui (et nous) montre avec l’aide des spectres, et donc onvoit se passer l’histoire d’un amour entre Clindor et Isabelle, celle-là dont Matamore (dont Clindor est suivant) et Adraste (un gentilhomme) sont amoureux. Isabelle est promise par son père à Adraste donc une compétition entre les trois hommes commence. La plupart d’action se tourne autour des bêtises de Matamore mais à la fin du troisième acte la comédie devient tragique quand Clindor tue Adrasteet est condamné à mort. Après ça se situe le monologue d’Isabelle, qui on examine en plus de détail. Une tragi-comédie s’ensuit, finissant en la découverte que tous ce que montre Alcandre s’est passé dans une pièce ; tous cela était une illusion. Cette idée d’illusion est tellement importante en contexte du monologue d’Isabelle.
Le monologue s’ouvre le quatrième acte et marque la saute à latragédie. Ce monologue est structuré régulièrement ; il n’y a pas d’altération. Tous les vers sont alexandrins avec des rimes plates qui alternent entre masculine et féminine. Le monologue est typiquement tragique en employant une abondance des adjectifs négatives et en évoquant des thèmes comme la mort et la réunion amoureuse mortelle. Ces outils sont importants en créant le ton du monologue. Audébut, Isabelle lamente la condamnation de son amant et commence par un ton futile. Une surabondance des mots comme « injuste, » « sévère, » « faible » et « traître » pour décrire le destin de Clindor souligne la faiblesse et l’inutilité qu’elle sent en ce moment-là. En parlant d’un Clindor absent en apostrophe et en faisant allusion à la mythologie grecque (Thémis v1039), elle invoque le mélodrame dela tragédie classique pour le premier fois dans la pièce.
La futilité est soulignée en plusieurs manières. Isabelle raconte un peu ce que s’est passé à Clindor dans ses propres mots, en mettant l’accent sur l’innocence de Clindor et l’injustice de son arrêt.
« Par un décret injuste autant que sévère,
Demain doit triompher la haine de mon père,
La faveur du pays, l’autorité du mort,
Lemalheur d’Isabelle et la rigueur du sort. » (vv1019-22)

Elle et son amour sont à la pitié de son père, son pays, aussi bien que la mort et le sort. Il n’y a rien à faire pour aider Clindor ; elle ne peut lutter contre forces si nombreuses et si puissantes. Isabelle utilise aussi la répétition pour souligner l’inéluctabilité de sa situation.

« Hélas ! que d’ennemis, et de quelle puissance,Contre le faible appui que donne l’innocence,
Contre un pauvre inconnu, de qui tout le forfait
C’est de m’avoir aimée et d’être trop parfait ! » (vv1023-26)
En employant la répétition de « contre » elle met l’accent forcement que sa lutte est vraiment futile. Le pouvoir d’innocence contre ses ennemis est trop faible ; c’est par destin que Clindor va être condamné. Alors car elle ne peut pas...
tracking img