L'illusion comique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (764 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La pléade:

* groupe de sept poètes (Ransard, Du Bellay, Rémi Belleau, Jodelle, baïf et Dorat) qui, dans la moité du XVIe siècle, ont renouvelé sous l’autorité de Ronsard la poésie française, ens’inspirant des chefs d’oeuvre de la littérature antique. Son origine est un groupe appelé «Brigade» (Ronsard, du Bellay, Baïf) constitué au collège de Coqueret sous l’autorité de leur professeur,Dorat.

L’humanisme:
Mouvement intellectuel de la Renaissance, né en Italie au XIVème siècle, qui s'étendit progressivement en Europe et s'épanouissant au XVIème siècle. Il est marqué par le retouraux textes antiques qui servirent de modèle de vie, d'écriture, de pensée et de mettre les valeurs humaines au-dessus de tout. Pétrarque, Ficin, Pic de la Mirandole, Erasme en furent les principauxreprésentants.

Le baroque:
Le baroque est un mouvement qui s’étend à la fin du XVIème siècle et se manifeste au cours du XVIIème . Il est en total opposition avec le classicisme. Cette période floueet hétérogène est marquée par l’instabilité politique, notamment à cause de la Réforme. Ce mouvement est marqué par l’instabilité, la mouvance, la fragilité et l’inconstance. La frontière entre réelet imaginaire est floue elle-aussi , d’où des oeuvres marquées par le rêve, la métamorphose, l’illusion. Ses principaux auteurs sont: Calderon ( la vie est un songe), Cyrano de Bergerac et PierreCorneille (l’llusion comique).

Le classicisme:
Le classicisme à travers le théâtre, met en valeur la tragédie, considérée comme le genre nombre par excellence. Elle est très codifiée puisqu’elle doitrépondre à la règle des trois unités (temps, lieu et action) et répondre également à la règle de bienséance et de vraisemblance. La tragédie ne doit pas contenir d’éléments comiques afin de rester ungenre pur. Les auteurs classique sont: Pierre Corneille, Jean Racine, Molière, La Fontaine, La Bruyère (moraliste), Pascal et Descartes.

Les lumières:
Il s’agit de sortir des préjugés et des...
tracking img