L'illusion est-elle une entrave au bonheur ? (introduction)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (327 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L’illusion est-elle une entrave au bonheur ?
En déclarant les paradis sont toujours artificiels, le poète Aragon soumettait l’idée que le bonheur ne peut exister que s’il estcréé et se trouve ainsi seulement dans un monde irréel, illusoire.
En considérant cela, nous pouvons nous demander si l’illusion est une entrave au bonheur. A ce titre, ilconvient de définir les termes du sujet. Tout d’abord le terme d’illusion du latin illuder : se jouer de, renvoie a mal fausse interprétation, au fait de se tromper ou d’être tromperet de croire réel ce qui ne l’est pas. Il signifie aussi ce qui est artificiel au sens de ce qui est volontairement créé pour paraitre vrai. Enfin, dans l’expression « se fairedes illusions » il signifie se mentir a soi même refuser de voir la réalité en face. Le mot entrave quant à lui évoque l’obstacle, l’empêchement. Le bonheur a pour sens la joie ets’associe au plaisir. Il se définie aussi comme un état de satisfaction qui, contrairement au premier sens s’oppose au terme de plaisir par sa durée, le plaisir était plus éphémère.Des lors, si l’illusion se définie comme ce qui trompe, se joue de, alors il parait contradictoire d’en faire une source de bonheur. Ainsi, se laisser tromper ne revient-il pasacauser son malheur ? Cependant, l’illusion parce qu’elle peut aussi nous divertir et donc créer des objets de bonheur, nous permet de fuir la dureté du quotidien. De ce fait,n’avons-nous pas besoin des artifices de l’illusion pour éprouver de la joie ? Mais dans ces cas, peut =-on vraiment parler de bonheur ? L’idéal ne serait pas d’être heureux auquotidien sans recours a des échappatoires. Pour résoudre ce point, il sera nécessaire d’analyser le bonheur procuré par l’illusion et se demander s’il n’en existe pas un autre.
tracking img