L'illusion lyrique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2197 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation L'illusion Lyrique

L'illusion Lyrique est une expression utilisée par l'historien Philippe Vigier (1924-1995) pour qualifier la période suivant la Monarchie de Juillet, et précédant la Seconde République.
Elle est ici délimitée par deux dates : le 22 Février 1848 et le 10 Décembre de la même année.
La première date, nous le verrons, correspond au début de la Révolution deFévrier qui renversera la Monarchie de Juillet.
La seconde, elle, marquera la fin de cette "Illusion lyrique" avec l'éléction de Louis Napoléon Bonaparte à la présidence de la Seconde République. Durant ce laps de temps, un gouvernement provisoire succède à la Monarchie de Juillet, avant la proclamation de la République. Les français, peu importe leurs classes sociales ou leurs convictions politiques,adhèrent aux valeurs de cette République, pourtant peu soutenue quelques temps auparavant.
Mais l'expression employée par P.Vigier illustre-t-elle parfaitement les évenements, l'état d'esprit et les idées politiques caractéristiques de cette époque, ainsi que le déclin de cette exaltation politique? La notion d'enthousiasme soulevé par cette formulation n'est elle pas à nuancée ?
Nous verronstout d'abord comment ce système s'installe, et les réactions qu'il engendre.
Puis, dans un cadre chronologique, nous étudieront l'oeuvre du gouvernement provisoire, et à travers son évolution, comment cette période, après avoir tant unifié les français, va finalement s'étouffer, puis disparaître totalement.

La Révolution de Février à pour cause immédiate une manifestation de protestation contrel'interdiction du dernier banquet, prévu le 22 Février 1848. Le 14 Février, Guizot interdis le banquet à venir. Mais du 22 au 25 Février, des "agitateurs" parisiens prennent le pouvoir. Ces insurgés attribuent une grande importance à la question sociale, voire même au socialisme.
Le 24, le roi Louis Philippe abdique, et un gouvernement provisoire est aussitôt formé. Ce gouvernement naît d'unenégociation entre deux organisations politiques: L'une modérée, composée de députés républicains non socialistes (qui s'expriment dans le journal "National"), et l'autre républicaine mais constituée de civils (qui diffusent leurs idées grace au journal "la Réforme").
On retrouve des représentants de ces deux organisations dans le gouvernement provisoire. Ainsi, d'anciens députés, comme Lamartine,Ledru Rollin, Crémieux ou encore Arago font partis du gouvernement provisoire.
Du coté de "La Réforme", on trouve le socialiste Louis Blanc, et "l'ouvrier" Albert.
On remarque que les socialistes sont en minorité, contrairement a ce que pouvaient espérer les insurgés.
Cela prouve que le gouvernement sera d'emblée dominé par des modérés aspirant à un changement plus réformateur querévolutionnaire.
Cependant, même si le socialisme n'est que peu représenté ici, le but du gouvernement reste l'établissement d'une République sans terreur, pacifique et fraternelle. C'est précisément ces valeurs là que défendent désormais la majorité des français, qu'ils soient républicains de la veille ou du lendemain, tous mécontents du régime de Louis Philippe, et souvent bercés par le récit exalté de laprécédente Révolution ou encore de la grandeur de l'Empire. L'utilisation du terme "lyrique" prend ici du sens. En effet, c'est une certaine forme de romantisme qui permit à cette génération en manque de grandeur de s'élever au rang d'actrice de l'histoire, d'espérer fonder un avenir nouveau, exaltant.
Et effectivement, les mesure prises pas ce gouvernement introduisent un véritable rupture politiqueavec la Monarchie de Juillet, comme par exemple la suppression de la peine de mort pour raisons politique, le 26 Février, le rétablissement de la liberté de la presse le 4 mars, ou encore la création du suffrage universel masculin le 5 Mars. A ces mesures s'ajoutent des événements témoignants de la libéralisation de la vie publique: Jules Michelet est réintegré au Collège de France, et Karl...
tracking img