L'impact de la gpec sur les populations jeunes et seniors

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7712 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’IMPACT DE LA GPEC SUR LES POPULATIONS JEUNES ET SENIORS

SOMMAIRE :

INTRODUCTION………………………………………………………………………3

I. COMPRENDRE LES POPULATIONS JEUNES ET SENIORS…………………3

A. Deux générations très différentes……………………………………...4

a) Les seniors

b) Les jeunes

B. Populations jeunes et seniors dans l'entreprise………………………5

a) Des attentes différentes vis a vis del’entreprise

b) Les jeunes et les seniors vus par les entreprises

C. Cadre légal et règlementaire de la gestion des âges………………….8

a) Mesures en faveur des jeunes

b) Mesures en faveur des séniors

II. LE POSITIONNEMENT DES JEUNES ET DES SENIORS DANS LA GESTION DES AGES………………………………………………………………………………11

A. Les actions de GPEC en faveur des jeunes…………………………..11a) La communication et la politique salariale

b) La gestion des carrières et la mobilité

c) La formation et l'accompagnement du salarié

B. Les actions de GPEC en faveur des seniors…………………………..13

a) L’insertion des seniors dans l’entreprise

b) L’anticipation de l’évolution des carrières

c) L’aménagement des fins de carrière

C. Instauration d’unmanagement intergénérationnel…………………16

a) Le tutorat : principal outil du management intergénérationnel

b) Mise en œuvre du tutorat

CONCLUSION………………………………………………………………18

BIBLIOGRAPHIE……………………………………………………………………..19

ANNEXES…………………………………………………………………….21

INTRODUCTION :

Depuis une dizaine d’années, le vieillissement de la population française et les faibles tauxd’activités des seniors et des juniors sont au cœur de nombreux débats.
En effet, l’analyse des chiffres de l’évolution de la démographie en France et celle de l’évolution des âges en entreprise distinguent particulièrement ces deux populations. L’Hexagone se distingue ainsi des autres grands pays industrialisés par une faible activité des populations situées aux extrémités démographiques. En effet, lapopulation des 25-54 ans assure à elle seule près de 80 % des emplois du pays alors qu’elle ne représente que 41% de la population total. Ainsi, les populations françaises des moins de 25 ans et des plus de 50 ans connaissent un des taux de chômage les plus élevé d’Europe et des pays industrialisés.
Aussi le vieillissement de la population a engendré un nouveau défi qui est de remplacer lessalariés qui partent en retraite tout en maintenant un niveau de savoir-faire et de compétence ainsi que de mettre en place une gestion de carrières des salariés seniors du fait de l’allongement de la durée de vie. Ces départs massifs de salariés âgés peuvent en effet entraîner une perte du savoir-faire et une perte de mémoire dans les organisations s’il n’y a pas de « passage du flambeau » vers les plusjeunes. C’est pourquoi les employeurs et les gouvernements se doivent donc de mettre en place des politiques et des outils permettant de faire du vieillissement de la population active une opportunité et de faire de la diversité des âges un atout pour l’activité économique. D’une part, car les seniors, c’est à dire les personnes de plus de 50 ans, peuvent représenter une véritable richesse pourl’entreprise et d’autre part, car les juniors, c’est à dire les jeunes entre 15 et 24 ans, détiennent un certain nombre de compétences qui représentent un capital inouï d’enrichissement pour l’entreprise.
Parmi ces outils on retrouve la GPEC, qui d'un point de vu global permet d'anticiper les actions de gestion des ressources humaines à mener pour pouvoir faire face aux mutations de l'environnementet aux conséquences des choix stratégiques de l'entreprise.
De ce fait nous pouvons nous demander en quoi la GPEC peut être un bon outil de gestion des populations jeunes et seniors en entreprise?
Dans un premier temps nous tenterons de mieux comprendre ces deux populations puis nous traiterons ensuite des actions de GPEC à mener pour ces deux catégories de salariés.

I. COMPRENDRE...
tracking img