L'impact du 18juin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2927 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Kolenc Kévin 3°3
Franchet Damien

L'IMPACT DE L'APPEL DU 18 JUIN 1940
ET LES CONSEQUENCES DE CET APPEL.

Sommaire

Introduction

I - L'Appel du 18 juin.

II- Impact de l'Appel du 18 juin et Conséquences de cet Appel.

III- Autres initiatives et autres appels.
1) Autres Initiatives.2) Autres appels.

 Conclusion

Introduction :
Il y a 70 ans, L'Appel du 18 juin 1940 est le premier discours prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres, sur les ondes de la BBC. Ce discours  très peu entendu sur le moment mais publié dans la presse française le lendemain et diffusé par des radios étrangères  est considéré comme le texte fondateur de la Résistance française,dont il demeure le symbole. Celle-ci va naître, dès les premières heures, isolée et désordonnée. Avant même que l’armistice ne soit signé, les premiers refus de cesser la lutte se manifestent le 17 juin 1940, date de la demande officielle d’armistice du gouvernement français.
L’appel du Général de Gaulle va être fédérateur à plusieurs titres. Il est une voix politique qui émerge face aux positionsdu gouvernement français et qui sera progressivement reconnue par l’ensemble des Alliés. Il est fédérateur, puisque des milliers de compatriotes vont rejoindre les rangs des « Français Libres » de Londres et que, progressivement, les territoires de l’Empire vont se rallier à eux. Il est aussi le point de départ d’un combat impitoyable mais vital, qui coûta la vie de milliers de Français et deFrançaises, celui de l’unification progressive, militaire puis civile et politique, de la Résistance contre les nazis. Unification qui prend corps, en mai 1943, quand les « Français Libres », les mouvements de résistance intérieure, les syndicats et les partis politiques constituent le Conseil National de la Résistance. Le programme, feuille de route de la République française, qui naîtra de cetteunion de toutes les résistances fait partie du bloc constitutionnel de notre Ve République.

I - L'Appel du 18 juin :
Je rappellerai tout d'abord la situation que nous vivions en mai et juin 1940 dans notre département, pour vous permettre de bien percevoir dans quel contexte nous recevons cet appel.
Mai 1940 - Le temps est magnifique. L'attaque du 10 mai de l'armée allemande contre la France, laBelgique et la Hollande créée le désarroi. Les armées alliées subissent, dès les premières heures de combat, la violence, la tactique et l'efficacité des troupes hitlériennes.
15 mai 1940 - Partout l'ennemi progresse. Six millions de réfugiés fuient sur les routes de France. Le 14 juin les allemands défilent sur les Champs Élysées.
A Caen, avant même qu'il ne soit question de Résistance, dès mai1940, s'engagent des actions d'entraide et de solidarité à l'égard des nombreux réfugiés. Ces flots humains marchent vers le Sud. Les Scouts de France, les Éclaireurs de France, la Jeunesse Ouvrière, et la Jeunesse Étudiante Chrétienne se regroupent et agissent pour l'accueil et le soutien de ces milliers de réfugiés. L'ampleur de la tache soude davantage la solidarité de ces jeunes, fortifieleur engagement, et prépare la prise de responsabilités nouvelles, exigées par l'évolution tragique de la situation de notre Pays.
AU mi juin 1940, la première Bataille de Normandie est engagée. Les rumeurs les plus alarmistes et les plus étranges se répandent. Le bruit court que va se constituer une zone de défense en Bretagne. Les jeunes, en âge de porter les armes, sont incités à rejoindre " ceréduit breton".
Dans la nuit du 16 au 17 juin le Gouvernement de Paul Raynaud est renversé. Le Maréchal Pétain prend le pouvoir et décide de demander un armistice à Hitler et de cesser le combat.
A Caen nous voyons passer des troupes françaises en retraite, en piteux état. Des camions traversent Caen avec des militaires aux uniformes gris vert. Certains parlent de soldats hollandais, d'autres...
tracking img