L'inconscient

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (747 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Même si Freud n'a pas inventé la notion d'inconscient, il est le premier à avoir postulé de façon radicale la nécessité de faire l'hypothèse de l'existence d'un "inconscient" comme partieconstitutive du psychisme de tout individu. Il faut noter que Freud s'efforce d'inscrire cette hypothèse dans une perspective théorique de fondation d'une nouvelle discipline scientifique, la psychanalyse etdans une perspective pratique, celle du traitement psychothérapeutique des troubles névrotiques. La psychanalyse, ou science de l'inconscient, se veut à la fois une théorie scientifique et une pratiqueclinique ayant pour objet de soigner certaines affections psychiques dont les symptômes ne peuvent se ramener à une quelconque lésion physique ou physiologique identifiable. Du point de vue théorique,elle suppose que l'on admette que le "moi n'est pas maître dans sa maison ». 8- "Un troisième démenti sera infligé à la mégalomanie humaine par la recherche psychologique de nos jours qui se proposede montrer au moi qu'il n'est seulement pas maître dans sa propre maison, qu'il en est réduit à se contenter de renseignements rares et fragmentaires sur ce qui se passe, en dehors de sa conscience,dans sa vie psychique." Freud, Introduction à la psychanalyse, Payot, page 266.

B- Controverse
1- "L'idée de phénomènes psychologiques inconscients est contradictoire... l'hypothèse del'inconscient est absurde et contradictoire." Rabier, Leçons de philosophie, I, pages 67 et 68.
2- "Je devais être jugé sévèrement par tous les docteurs, du moment que je n'adorais pas à quatre pattesl'inconscient, le subconscient, le seuil de la conscience, et autres articles de la philosophie simiesque." Alain, Histoire de mes pensées, page 265.
- "En somme il n'y a pas d'inconvénient à employercouramment le terme d'inconscient; c'est un abrégé du mécanisme. Mais, si on le grossit, alors commence l'erreur; et, bien pis, c'est une faute." Alain,Eléments de Philosophie, Gallimard, page 232.
3- "La...
tracking img