L'inconscient

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (315 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’inconscient est-il une théorie ou une réalité ?

Méthodo :

Définitions :
Inconscient :
*Dans le sens commun, l'inconscient est tout ce qui n'est pas conscient. Cela peut-être compriscomme ce qui n'est pas conscient à un moment donné ( l'infraconscient) ou comme ce qui est inaccessible à la conscience.

*D'après la théorie psychanalytique, l'inconscient est un maillaged'idées, de perceptions, d'émotions constituant le psychisme. Il ne s'agit pas simplement de l'opposition à la notion de conscience mais d'une structure réactive et dynamique. Par exemple, un changementà une des mailles provoqué par une perception peut entraîner des modifications sur une plus grande partie du psychisme. Cette structure fonctionne avec ou sans conscience ce qui peut paraîtrecontradictoire avec son nom.

Théorie :
désigne couramment une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur l’observation ou l’expérience, donnant une représentation idéale, éloignéedes applications.
Le terme « théorie » est parfois employé pour désigner quelque chose de temporaire ou de pas tout à fait vrai, ou encore dans son sens grec d'une députation qu'on envoyaitassister aux Jeux olympiques ou à l'Oracle, un groupe de personnes voire d'objets : « une théorie de petits cris » (Amélie Nothomb).

Réalité :
Le mot réalité désigne le caractère de ce qui existeeffectivement, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif.
nature non imaginaire
Si l’inconscient est une réalité, il appartient au domaine de la certitude.

Présupposé :
Il estforcément l’un des deux, il n’y a pas d’autres situations possibles.

L'inconscient est un concept utilisé par Sigmund Freud (1856-1939) dans sa théorie psychanalytique.
Avant lui, ce conceptétait déjà utilisé dans un sens voisin par des philosophes comme Nietzsche et Hartmann.
Il avait déjà été perçu par Leibniz au XVIIe siècle et par Schopenhauer dont Freud fut un lecteur...
tracking img