L'inde britannique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (881 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
20

HISTOIRE

L’Inde britannique : la fin d’un empire
Au lendemain de la seconde guerre mondiale, après deux siècles de présence coloniale britannique (1750-1947), l’Empire britannique des Indesdisparaît et laisse la place à deux États : l’Inde et le Pakistan. Ce n’est cependant qu’au prix de millions de réfugiés et de centaines de milliers de morts que se réalise le mouvement dedécolonisation, entraînant des blessures encore palpables aujourd’hui. Le mouvement Quit India (juillet 1942) Lancé par le parti du Congrès en juillet 1942, Quit India, le mouvement pour l’indépendance del’Inde, constitue un tournant décisif dans le proces­ sus de décolonisation. Jugeant les Britanniques hostiles à toute concession en faveur d’une plus grande autonomie de l’Inde, le comité directeur, com­posé entre autres de Nehru et Gandhi, décide le refus de toute coopération militaire et réclame le départ des autorités anglaises. C’est le début du grand mouvement de désobéissance civile et de luttegénérale non violente. Londres déclare alors le Congrès hors la loi. Cependant, à l’annonce de l’arrestation de Gandhi et des autres dirigeants, des troubles éclatent dans plusieurs régions, mais sont viteréprimés par les troupes britanniques. À l’exception des musul­ mans, qui suivent les consignes d’abstention de la Ligue musulmane, l’ensem­ ble de la population a participé à ce mouvement, ce quicontribue à renforcer la position du Congrès. Malgré la victoire des Anglais, le Raj(1) britannique est donc sérieusement mis à mal et l’indépendance apparaît inévitable. Les négociations (juillet 1945à juin 1946) Libéré par le nouveau vice­roi Lord Wavell en février 1944, Gandhi en­ tame des pourparlers avec Jinnah, chef de la Ligue musulmane, qui souhaite accorder aux musulmans une place égale àcelle des hindous dans une Inde autonome, quitte à envisager la création d’un autre État, le Pakistan. Tou­ tefois, les négociations échouent. Wavell propose alors à Londres un plan prévoyant...
tracking img