L'inflation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4179 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’INFLATION

TABLE DES MATIERES :

INTRODUCTION 3
I- MESURE ET EVOLUTION DE L’INFLATION : 3
A. La mesure du phénomène inflationniste : 3
1. La mesure de l’inflation : 4
2. La mesure du taux d’inflation : 4
B. L’inflation, d’hier à aujourd’hui : 5
II-THEORIES DE L’INFLATION, CONSEQUENCE ET POLITIQUE DE LUTTE INFLATIONNISTE : 6
A. Les différentes explications de l’inflation : 6
B. Leseffets de l’inflation : 7
1. Les effets à court terme : 7
2. Les effets sur le long terme : 8
C. Les politiques de lutte contre l’inflation : 8
CONCLUSION : 9
BIBLIOGRAPHIE 10
ANNEXES : 11

INTRODUCTION
Aujourd’hui, la perspective d’une sortie de crise a fait ressurgir le débat sur l’inflation : est-elle, comme le résume P. Bezbakh « une maladie, un bienfaitou un mal nécessaire”?
En effet, selon les différentes périodes, l’inflation fut redoutée, combattue, tolérée ou encore favorisée. Ce débat cristallise la difficile appréhension du phénomène inflationniste et de ses causes ainsi que de ses effets.

Avant toute chose, il convient de savoir ce que l’on entend par inflation. Selon la définition de l’INSEE , l'inflation est « la perte dupouvoir d'achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix.»
Autrement dit, le processus inflationniste désigne la baisse de la quantité de biens et services correspondant à une unité monétaire et qui, se manifeste par une hausse durable du niveau général des prix.
En premier lieu, l’inflation doit être distinguée d’autres phénomènes qui impactent aussi leniveau général des prix. Le phénomène d’inflation est en effet différent de la désinflation qui est une décélération de la hausse des prix, de la déflation, c'est-à-dire de la baisse générale du niveau des prix, de l’hyperinflation qui exprime quant à elle, une forme exacerbée de hausse du niveau général des prix , et enfin de la stagflation qui désigne une accélération de l’inflation conjuguée à unecroissance économique faible ou nulle..
En second lieu, on recense traditionnellement plusieurs types d'inflation. L'inflation est dite ouverte quand la hausse des prix est accompagnée d'une augmentation de la quantité de monnaie en circulation. Par contre, elle est qualifiée de galopante quand le taux de la hausse des prix comporte deux ou trois chiffres, et de rampante lorsque le taux de lahausse des prix est faible mais continu.

Pour appréhender le phénomène inflationniste, il convient de voir comment l’inflation est mesurée mais aussi comment elle a évolué, et quelles sont les grandes théories explicatives de l’inflation (I), ensuite nous aborderons les conséquences de l’inflation ainsi que les principales politiques de lutte contre l’inflation et enfin nous nous demanderonssi l’inflation est définitivement maîtrisée.

I- Mesure, évolution et causes de l’inflation :
Nous comment l’inflation est mesurée, puis nous verrons comment le phénomène inflationniste a évolué en Europe, enfin une courte présentation des principales explications de l’inflation sera présentée.
A. La mesure de l’inflation :

On mesure l'inflation à partir de l'indice des prix. Cet indicepermet d'estimer, entre deux périodes données, la variation moyenne des prix des produits consommés par les ménages. Le taux d’inflation quant à lui, correspond au taux de variation de l’indice des prix à la consommation entre deux dates et permet de mesurer l’inflation. Ce taux peut être calculé en glissement ou en moyenne. Le calcul en glissement compare l’indice des prix du mois de décembredes deux années alors que le calcul en moyenne compare la moyenne annuelle de l’indice des deux années considérées.

En général, l’indice des prix choisi est l’indice des prix à la consommation . C'est-à-dire que l’on va s’intéresser au prix des produits qui sont consommés par les ménages. Comme il est impossible de mesurer tous les prix, pour tous les produits de consommation et sur tous les...
tracking img