L'inflation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3916 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro :
La DOXA : (opinion commune sur l’inflation). Dans le langage courant, on assimile l’inflation à une hausse des prix. Dans l’opinion commune, l’inflation à plutôt mauvaise presse, elle est généralement considérée comme quelque chose de néfaste. Toute hausse des prix qui n’est pas inflationniste et toute inflation n’est pas un mal.

I. Toute hausse des prix n’est pas inflationniste.
Lahausse des prix du foie gras et des chapons pendant la période des fêtes n’est pas inflationniste.

A. Définition.

On ne peut parler d’inflation que lorsque la hausse des prix devient durable et quelle se généralise à l’ensemble de l’économie càd lorsque le niveau général des prix à la production et à la consommation augmentent durablement. L’inflation suppose une hausse des prix durable etgénéralisé et les indicateurs de la mesure du rythme de l’inflation du prix est l’INSEE.
Il va y avoir des décalages dans le temps et dans l’espace économique. En effet, la hausse de prix n’apparait pas au même moment dans tous les secteurs et elle ne se produit pas non plus au même rythme dans tous les secteurs.
En décembre 2009, l’indice des prix à la consommation à augmenté de 3% après unaccroissement d’0,1% en novembre. Si maintenant on corrige les variations saisonnières les prix n’augmentent que de 0,2% en décembre et sur 1 an les prix augmentent de 0,9%. Hors tabac l’indice des prix n’augmente que de 0,8%. Cette augmentation des prix de décembre résulte en grande partie de la hausse saisonnière des prix des services et de la hausse des prix des produits manufacturés tandis queles prix de l’énergie sont en baisse.

B. Différents types d’inflation.

On distingue l’inflation par la demande et l’inflation par les coûts.
L’inflation par la demande : c’est celle qui se développe lorsqu’il existe un excès de la demande par rapport à l’offre. On se trouve donc dans une situation de pénurie et les entreprises sont en mesure de répercuter des hausse de couts dans leur prixde vente voir d’augmenter leur prix de vente en l’absence de hausse des couts ou avant que la hausse des couts ne ce soit produite. Dans ce cas, de figure la hausse des prix permet de rationner la demande (de la contraindre), d’obliger la demande à diminuer et donc de rééquilibrer le marché.
L’inflation par les couts : c’est celle qui se développe lorsqu’il n’existe pas d’excès de demande. Lesoffreurs disposent d’un pouvoir de marché suffisant pour répercuter des hausses de couts dans leur prix de vente. Ce pouvoir de marché permet aux offreurs un monopole techno, géo, ou règlementaire. Ici nous ne somme pas dans une situation de pénurie.
Ex de monopole techno : Si prix de fabrication haut on répercute ce cout sur le prix de vente.
Ex monopole géo : seul station de pétrole, répercutesur le prix de vente dans les pompes à essence.
Ex monopole règlementaire : vétérinaire, que 4 écoles de vétérinaire en France.

II. Toute inflation n’est pas un mal.
L’inflation produit 2 sortes d’effets qui contribuent de façon décisive à un bon fonctionnement du marché :
· Effet de stimulation de l’activité éco
· Effet de régulation du marché

A. L’effet de stimulation de l’activitééconomique.
Si les prix baisses è déflation, catastrophe, les consommateurs vont retarder l’achat de biens de consommations car ils attendent la baisse des prix, les entreprises et industriels font de même, ils retardent aussi la reconstitution de leur stock puisqu’eux aussi sont dans l’attente de la baisse anticipé des prix de leurs entrants. Comme l’ensemble des gens éco retardent leurs achats lademande globale baisse. Cette baisse étouffe l’activité éco. Il faut un intervenant extérieur pour sortir d’une situation dans l’éco n’arrive pas à sortir tout cout comme l’état.
Pour l’activité éco, il faut un montant minimum de hausse des prix pour stimuler la demande.

B. Effet de régulation des marchés.
Comment les entreprises pourraient elles être informées de l’existence d’une...
tracking img