L'influences des jeux video

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Depuis leur création au début des années 1980, les jeux vidéos créent
une véritable controverse. On les a accusé d’être maléfiques, on les considérait
comme une création du diable. On croyait aussi qu’ils allaient rendre les joueurs
isolés de la société ou encore insensibles aux réalités de la vie réelle. Quand la
vision à la première personne est apparue avec le jeu Doom,plusieurs se sont
imaginés que les joueurs deviendraient automatiquement des machines à tuer.
Bien que tout ceci ne soit que des suppositions, des rumeurs ou des craintes, les
jeux vidéos ont bel et bien de l’influence sur les personnes qui y jouent.
Mais quelle est cette influence? Est-elle bonne ou mauvaise?
Personnellement, je crois que l’influence des jeux vidéos peut être à la fois
bénéfiqueet malsaine, selon les personnes, les jeux auxquels ils jouent ainsi que
de l’utilisation qu’ils en font.
Je vais exposer les résultats de ma recherche sur les effets qu’ils ont en
trois grandes catégories, soit les influences que la violence a sur les joueurs,
l’impact social des jeux vidéos et les divers effets bénéfiques qu’ils peuvent avoir.
La violence
La violence est un des aspectsles plus importants dans les jeux vidéos.
On la voit sous plusieurs formes, que ce soit de la violence gratuite ou justifiée,
des meurtres ou de la violence mineure, elle demeure présente dans plus de la
moitié des jeux existants. Cette violence a bien évidement des conséquences sur
le joueur.
Plusieurs titres proposent un scénario ou vous devez tuer tout ce qui
bouge, sans autre raison quecelle d’accomplir les objectifs du jeu. On ne parle pas
d’extraterrestres, de terroristes ou encore de soldats ennemis, mais bien de civils
tout à fait innocents dont la seule faute était de se trouver sur votre chemin.
Prenons comme exemple la série Grand Theft Auto. Vous y incarnez un membre
de la mafia et vous devez réaliser divers meurtres, vols ou autres missions
crapuleuses. Ensuite, lesjeux de tir à la première personne, «First person
shooter», nous placent dans un contexte où le joueur est représenté par un
«avatar» qui tue tout ce qui bouge. On parle ici de jeux comme Doom. La
particularité de ces jeux est qu’ils se déroulent à la première personne, on voit
l’action à travers les yeux du personnage. Pour pousser cette réalité plus loin,
plusieurs titres montrent souventl’arme devant nous. La plupart du temps, en
mode à un joueur, on doit tuer des monstres, des extraterrestres qui souvent n’ont
pas d’aspect humain. Jusque là, ça peut passer. Le problème est que, en mode
multi-joueurs, ces monstres sont remplacées par les avatars des autres joueurs qui
eux, ont tout à fait l’air humain (voir annexe i). On s’habitue donc tranquillement à
tirer sur des humains,sans se demander si c’est bien ou non. Un troisième type de
jeux, les jeux de guerre comme Age of Empire et Warcraft, bien qu’ils demandent
une bonne dose de stratégie, misent également sur des carnages où il faut
anéantir l’ennemi avant qu’il ne nous détruise. Les jeux de combats à la Mortal
5
Combat prônent eux aussi une violence gratuite qui, bien souvent, se mêle à des
graphiques soignésqui font littéralement entrer le joueur dans le jeu.
On ne favorise pas toujours cette violence «automatique». Dans
d’autres jeux, Splinter Cell par exemple, vous incarnez un commando tactique
devant s’infiltrer dans des bases ennemies, secourir des otages et autres missions
de ce genre. Tirer sur tout ce qui bouge n’est pas la meilleure idée. On y favorise
surtout la discrétion. La violencereste tout de même présente dans ces jeux, mais
dans une moindre mesure. Même dans les jeux de sports elle est présente. Il suffit
de prendre par exemple la série NHL produite par EA Sports. Chaque version
permet d’engager des combats à coups de poing. On est loin d’un massacre à la
tronçonneuse mais on parle tout de même de violence engagée, c’est le joueur qui
doit commander les coups....
tracking img