L'ingerence internationale dans la mise en place d'une politique de developpement en haiti

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE D’ETAT D’HAITI
Faculté des Sciences humaines

Département : sociologie
Niveau : II
Cours : Méthodologie II
Professeur : Jean Renold Elie
Thème : politique internationale et sous développement en Haïti
Sujet : l’ingérence internationale dans la mise en place d’une politique de développement en Haïti: le PDNA une étude de cas
Etudiant : MEDOR ThierryJuin 2011

Plan du devoir
1) introduction
2) Résumé du document
3) Les courants économiques dominants
4) Commentaires des grandes orientations relatives au développement du pays selon le PDNA
5) Le rôle attribué a l’Etat dans l’implémentation du plan
6)Implications des institutions financières internationales (FMI, BM) et leurs conséquences sur l’économie du pays
7) Conclusions et recommandations.

* Introduction
L’une des préoccupations essentielles de la communauté internationale c’est d’avoir la main mise complète sur Haïti afin de pouvoir indiquer le modèle d’organisation sociale qui lui est favorable. Si, à plusieurs reprises, elle aessayé sans trop grand succès, la catastrophe du 12 janvier offre une opportunité en or pour faire valoir son action et imposer sa politique. A cet effet, le fameux document  «Plan d’Action pour le Relèvement et le Développement d’Haïti », rédigé par des experts et des institutions financières internationales accrédités en Haïti, accompagnés de quelques bureaucrates, politiciens et de soi disantmembres de la société civile, se révèle un puissant outil pour parvenir à cette fin. Ce document est, d’après ses concepteurs, une proposition haïtienne. Il est rédigé a la va-vite peu après le tremblement de terre. Il se propose de refonder la nation haïtienne tout en ayant soin de transformer la catastrophe du 12 janvier en une opportunité pour qu’Haïti devienne un pays émergent d’ici 2030. Toutceci répond a la nécessité capitaliste de s’étendre a travers le monde. Ainsi, pourrait-on nous questionner sur le contenu de ce document en nous demandant en quoi un tel document peut tenir compte réellement de la réalité haïtienne puisque c’est un document qui émane directement de la communauté internationale. Aussi, en rédigeant ce devoir, j’ai naturellement été amené à m’interroger sur laconception essentiellement anti développementiste de la communauté internationale.
Car, à bien vouloir regarder, nombre de rapports que celle-là entretient avec les pays dit du tiers monde ne semblent pas fructueux pour ces derniers. C’est le cas de presque tous les pays de l’Amérique latine et de l’Asie du sud-est où est implanté de force le capitaliste.
Dans le cadre du cours « Méthodologie II »dispensé par le professeur Jean Renold Elie un travail nous est donné, Consistant à choisir un thème et de formuler un sujet ayant rapport a ce thème. Compte tenu de la situation actuelle du pays après le séisme du 12 janvier et le niveau d’implication de la communauté internationale ; (qu’il s’agit dans la politique et dans l’économie du pays) nous avons choisi de mettre en évidence la politiqueinternationale a travers ce document rédigé après le séisme. Par conséquent, mon travail se veut un outil qui permettra la compréhension de ce document, qui d’ailleurs parait complexe. Vu les exigences académiques qui nous sont imposées, à mon sens, il ne sera pas une étude exhaustive.
Pour ce faire, nous posséderons dans notre travail, d’abord, à un résumé du Plan d’Action pour le Relèvementd’Haïti (PARDH), ensuite décelé les courants économiques dominants, suivi d’un commentaire sur les grandes orientations relatives au développement du pays pour pouvoir dégager le rôle joué par l’Etat dans le processus d’implantation de la PARDH et aussi dégager les implications de la communauté internationale et les éventuelles conséquences sur la vie économique et politique du pays.
* Résumé...
tracking img