L'innovation chez schumpeter

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1646 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche technique - L’innovation chez Schumpeter

Economiste original à la pensée hétérodoxe, Schumpeter (1883-1950) s’est davantage intéressé aux explications des évolutions de l’économie qu’aux conditions de la stabilité. Il se définit ainsi comme le théoricien du changement et des déséquilibres du système capitaliste, dont la dynamique repose, selon lui, sur l’innovation -innovation qu’ildéfinit comme « l’exécution de nouvelles combinaisons productives » (à ne pas confondre avec l’invention, l’investissement, ou la seule application industrielle du progrès technique).

1. L’entrepreneur, à l’origine de l’innovation

Schumpeter place l’entrepreneur au cœur de son analyse : en tant que porteur de l’innovation, il est l’élément moteur du changement économique. L’entrepreneurs’attache ainsi à réaliser de nouvelles combinaisons productives (à base de travail humain et de capital fixe) plus appropriées et plus avantageuses.

Schumpeter recense cinq types d’innovation :
• la fabrication d’un nouveau bien ou d’une nouvelle qualité de bien
• l’introduction d’une nouvelle méthode de production -qui n’exige pas nécessairement une invention préalable (possibilitéd’utiliser des techniques de production déjà connues)
• l’ouverture de nouveaux marchés
• la conquête d’une nouvelle source de matières premières ou de produits intermédiaires
• la réalisation d’une nouvelle organisation de la production

L’entrepreneur se distingue du gestionnaire (qui ne fait qu’administrer de manière routinière des ressources économiques), du propriétaire (qui possèdeles moyens de production), du capitaliste (qui prend des risques) ou de l’inventeur (qui ne se soucie pas de l’application de ses découvertes). Ainsi, l’entrepreneur est un véritable aventurier, un leader qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus et à « nager contre le courant ». Ses motivations ? La volonté de se constituer un royaume privé puissant, la volonté de lutter et de gagner, et lajoie de créer une forme économique nouvelle.

La réalisation d’une nouvelle combinaison productive, plus novatrice que les précédentes, se traduit par un surplus de valeur : le profit. Ce profit, qui constitue la rémunération de l’entrepreneur, est à l’origine de la mise en place de l’innovation. Cependant, cette rente d’innovation n’est que temporaire. En effet, l’entrepreneur ne conserve saprééminence que pour un temps limité. Il ne bénéficiera qu’à court terme d’une situation de monopole puisque d’autres entrepreneurs se lanceront bientôt, par effet d’imitation, dans la réalisation du nouveau produit (à noter : Schumpeter considère les monopoles nés de l’innovation comme nécessaires à la bonne marche du capitalisme et moteurs de la croissance économique - effets de synergie etd’entraînement au niveau de l’économie, investissements, externalités positives, incitation à la créativité et à l’innovation, etc.).

Nb: l’innovation ne peut être mise en œuvre que dans la mesure où il existe une perspective de profit qui permettra de la financer ou de rembourser les emprunts contractés par l’entrepreneur (la rémunération du capital se fera grâce aux profits générés par l’innovation).[Remarque : le crédit joue un rôle clé dans l’analyse de Schumpeter ( il s’agit d’un nouveau pouvoir d’achat introduit dans l’économie pour financer l’innovation.]

2. L’innovation, au cœur de la dynamique du capitalisme

Selon Schumpeter, le capitalisme est un système économique sans cesse en mouvement, qui ne sera jamais stationnaire (i.e. ne fonctionnant pas à l’image d’une boucle fermée sereproduisant à l’identique), et dont le dynamisme s’explique par l’innovation. En effet, l’entrepreneur-innovateur casse l’équilibre économique par l’introduction d’une nouvelle dynamique qui vient perturber l’ensemble des éléments du système. Ainsi, l’essence du capitalisme réside dans un processus d’évolution permanente qui « révolutionne incessamment de l’intérieur la structure...
tracking img