L'instinct vital

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1545 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Instinct vital



De ce que M. Bergson et quelques philosophes contemporains ont enseigné l'excellence de l'intuition, de " l'instinct vital " pour la découverte de la vérité métaphysique et pour la recherche des formes élevées de l'art, beaucoup de nos contemporains prétendent en inférer que toute impulsion, du moment qu'elle est spontanée et sincère, sera bonne. De là à glisser versl'affranchissement de toute règle, de toute discipline, il n'y a qu'un pas et il est vite franchi.

L'homme a toujours détourné, au profit de son égoïsme et de ses passions, les plus beaux enseignements : il finit invariablement par mettre de la ténèbre dans la lumière.

Dans son beau livre de " l'Évolution de l'Idée ", F. Ch. Barlet a montré qu'au début de chaque civilisation, de chaquegrand mouvement philosophique, social ou religieux, des initiateurs ont été chargés de faire descendre ici bas quelques-unes des clartés d'en Haut : leurs disciples se sont emparés de cette nourriture supérieure et, en essayant de se l'assimiler, l'ont adultérée jusqu'à la rendre méconnaissable. Il en a été ainsi au début des civilisations grecque et romaine, aux premiers siècles du Christianisme,lors de la première floraison de la religion de Mahomet, etc :

Il en est de même, dans une sphère plus restreinte, de toute idée vraiment originale et féconde : les commentateurs défigureront plus ou moins la pensée du maître.

Le progrès a lieu par cycles qui se renouvellent en s'élevant, chaque fois, d'un degré : c'est une spirale où tout a une naissance, une période de maturité, puis undéclin au bout duquel la mort est suivie d'une renaissance.

La théorie de l'intuition aura, sans doute, le même sort : ne nous étonnons pas qu'on l'ait détournée rapidement de sa pureté essentielle. Elle renferme une grande part de vérité, en ce sens qu'il existe en nous un rayon de la Lumière qui nous sollicite incessamment vers le Bien et qui est capable, à lui seul, de nous conduire à laVérité et à la Vie, si nous savons être suffisamment attentifs à sa voix et dociles à ses inspirations.

Mais cet appel n'est pas le seul qui se fasse sentir en nous; nous sommes aussi constamment attirés par le Mal, par la Ténèbre et la voix de celle-ci est plus impérieuse, plus tonitruante que celle de la Lumière, de sorte que nous avons à déployer toute notre énergie pour lui résister.

C'est danscette lutte que s'exerce notre libre arbitre, lutte insensible encore dans les êtres inférieurs qui obéissent, la plupart du temps, à leurs instincts naturels, mais qui s'accuse et devient parfois terrible chez les individus évolués, pour atteindre son point culminant dans les âmes héroïques. Elle ne cesse que chez le disciple parfait, arrivé à l'état d'homme libre et qui, à force de combatsséculaires contre lui-même, a fini par unifier toutes ses énergies et par les fondre, en un seul faisceau, sous le feu régénérateur de l'Esprit.

Pour un tel disciple, il n'y a guère de lutte intérieure, puisque sa volonté personnelle s'est identifiée avec la Volonté suprême : il n'a plus d'autre béatitude que celle de Lui obéir. Chez lui, à la suite d'innombrables morts, la vie naturelle adisparu, ayant été greffée, par la Grâce toute-puissante, sur la Vie éternelle du Verbe.

Avant d'atteindre un tel résultat, encore si lointain pour nous, il faudra résister à nos tendances et non pas leur obéir.

Le Monde semble justement à M. Bergson tiraillé entre deux courants inverses : tandis que la matière tend vers le bas, vers l'inertie et la mort, une force, en sens opposé, le poussevers le haut, vers l'Esprit et la Vie. Cette " force vitale ", nous devons collaborer avec elle, de toutes nos énergies, si nous voulons monter dans sa courbe ascensionnelle; autrement, nous retombons dans le courant descendant de l'Inertie et du Destin.

La vie n'est que le développement de ce combat entre le Bien et le Mal, entre l'amour et l'égoïsme, combat qui doit se terminer par le...
tracking img