L'interdiction du tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (620 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 29 janvier 1664, Molière présente au Louvre une comédie-ballet, Le Mariage forcé, où le roi danse, costumé en Égyptien. Du 30 avril au 22 mai, la troupe est à Versailles pour les fêtes desPlaisirs de l'Île enchantée qui sont en quelque sorte l’inauguration de Versailles. C’est un véritable « festival Molière ». La troupe de Molière contribue beaucoup aux réjouissances. Molière donne le 8 mai« une comédie galante, mêlée de musique et d’entrées de ballet », La Princesse d'Élide, et le 12 mai une première représentation du Tartuffe (13e pièce de Molière qui joue Tartuffe).
Molière choisitde représenter un homme d’Église en « petit collet », un directeur de conscience sans scrupules, qui s’introduit dans une famille sous couleur de la religion pour en mettre le chef sous tutelle, encourtiser la femme, en épouser la fille et en détourner le bien à son profit. On ne connaît pas le texte de la comédie jouée le 12 mai. On connaît seulement celle, remaniée pour la rendre acceptable,qu’il obtiendra permission de jouer cinq ans plus tard en 1669. Car le roi, sous la pression de l’archevêque de Paris et de sa mère, interdit à Molière de donner en public la pièce jouée devant lui.
Lescritiques et les historiens ont essayé de préciser ce qu’était le premier Tartuffe. Les principales différences entre la version de 1669 et celle de 1664 portent sur le dénouement (1664 : la pièce necomporte que les trois premiers actes et Tartuffe triomphe, 1669 : Molière ajoute deux actes et un dénouement heureux) et surtout sur le costume de Tartuffe (1664 : un homme d’Église, 1669 : un hommedu monde).
Molière vise donc le parti dévot, puissant à la cour, qui critique le libertinage des mœurs, le luxe, les fêtes, la politique de prestige et au besoin de guerre du début du règne. Et enparticulier la Compagnie du Saint-Sacrement qui exerce une influence politique considérable et se recrute dans l’aristocratie (Conti), la bourgeoisie parlementaire (Lamoignon) et le haut clergé...
tracking img