L'interet psychologique de "la condidtion humaine" d'andré malraux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Malraux portait aux êtres une attention scrupuleuse et passionnée, mais affirmait : « Le roman moderne est, à mes yeux, un moyen d'expression privilégié du tragique de l'homme non une élucidation de l'individu par l’étude de caractères réagissant pour leur propre compte dans l’aventure du bonheur et de la réussite. » Il aurait donc pu mettre la foule au centre de son livre. Or, comme on l’a vu,elle est à peine présente (pages 79-80, 118). C’est que, si elle est l'acteur multiple de toute révolution, elle en est aussi l'acteur inconscient ; elle ne peut donc être un personnage.
Il reste que son roman est dominé par une polyphonie : celle des six personnages principaux qui, il faut le remarquer, sont tous des hommes. Bien que représentants d'attitudes, ils sont vivement caractérisés etacquièrent dans notre imagination un relief très ferme. Le seul trait qu'ils aient en commun est l'intelligence, la lucidité et la culture ; Gide a d'ailleurs dit à Malraux : « Il n'y a pas d'imbéciles dans vos romans ». Mais ils se différencient parce qu'ils représentent chacun un aspect de Malraux qui les habite tous, qui s'affronte donc à lui-même, parce qu’ils ont des nationalités diverses quileur donnent un caractère d'universalité (Gisors et Clappique sont français, Kyo est un métis franco-japonais, May est allemande, Katow est russe, Hemmelrich est belge, Tchen est chinois), parce qu’ils appartiennent à diverses classes sociales (autre caractère d'universalité). Ils se différencient surtout par leur variété psychologique (opposition entre l'amour authentique de Kyo pour sa femme etcelui égoïste et sensuel de Ferral pour sa maîtresse ; opposition entre la gravité du vieux Gisors et la bouffonnerie de Clappique).
Ils se différencient surtout dans la mesure où ils s'opposent et incarnent des vérités inconciliables. Ils appartiennent à des étapes différentes de la formation humaine ; il y a alors entre eux la distance qui sépare celui qui a subi l'épreuve et celui qui ne l'apas encore subie : thème de la paternité charnelle et morale (Kyo et Gisors), de la paternité spirituelle (Tchen et le pasteur, Tchen et Gisors), l'épreuve étant la vie complètement vécue (Gisors délivré [page 332]). ‘’La condition humaine’’ est le seul roman de Malraux dont les personnages soient tout à fait individualisés et vivants grâce aux caractéristiques dont il se sert pour les dessiner,soit extérieurement (accent de Katow, tics de langage de Clappique, etc.), soit psychologiquement (baiser manqué de Kyo à May, humour involontaire de Kyo devant König, etc.). L'exemple le plus émouvant de ce souci de vérité psychologique est, chez Katow, la faiblesse bien humaine qui se mêle à l'héroïsme lorsqu'il donne son cyanure et qui lui fait désirer que son sacrifice soit reconnu.
C'est àpartir de deux critères qu'on peut les définir et les juger :
- leurs relations avec les femmes, leur attitude face à l'amour ; d’où la possibilité de définir et de classer selon un ordre de valeur les différents types de relations entre hommes et femmes dans le roman.
- leurs relations avec les autres hommes, leur attitude face à l'action. Elle est la dimension commune à tous les personnages deMalraux dont il a donné lui-même la définition suivante : « un type de héros en qui s'unissent l'aptitude à l'action, la culture et la lucidité ».
On peut donc classer dans un ordre progressif de valeur les conduites des six personnages principaux ou les répartir entre témoins de l’action, personnages actifs dont l’action est négative et personnages actifs dont l’action est positive.
Ce derniercritère permet de distinguer ceux qui ne sont que des témoins de l'action (Clappique et Gisors), ceux qui sont des hommes d'action mais dont l'action est condamnable (Ferral et Tchen) et les hommes d'action qui sont de véritables héros parce que leur action est valable : Kyo et Katow.

Les témoins de l'action des autres peuvent être des hommes de bonne volonté mais qui ont des valeurs qui ne...
tracking img