L'invitation au voyage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1865 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Proposition de commentaire de « L'Invitation au voyage » de Baudelaire

« L'Invitation au voyage » est un poème de Baudelaire, tiré de son seul recueil en vers, Les Fleurs du Mal. Plus exactement, ce poème appartient à la première partie du recueil, la plus longue, « Spleen et Idéal », dans laquelle le poète décrit les deux « postulations » présentes en tout homme à tout moment, l'une versSatan et l'autre vers Dieu. L'amour est l'un des thèmes privilégiés du recueil, il permet en effet l'évocation des deux postulations, puisqu'il est à la fois désir de descendre dans la luxure et la débauche, et désir de s'élever à une forme de spiritualité amoureuse. « L'Invitation au voyage » semble devoir se rattacher à l' « idéal » plus qu'au « spleen ». Nous pouvons alors nous demanderquelle conception de l'amour se développe dans ce poème pour permettre au couple d'amants de s'élever vers l'idéal. Cette « invitation au voyage » est en effet un magnifique chant d'amour qui entraîne le poète dans la quête de symboles.

Le titre, « L'Invitation au voyage » est une sorte de programme que le poète assigne à son poème au seuil de l'écriture.
Comme toute invitation, le poèmeest adressé. Le premier vers est constitué de deux apostrophes, « mon enfant, ma soeur » qui désignent la destinataire du poème. Elle est désignée tout au long du poème par les pronoms personnels et les déterminants possessifs de la deuxième personne. On relève ainsi le pronom objet atone « te » au vers 6 et les déterminants « tes » au vers 11 et « ton » au vers 33. De plus, le locuteur adressedes injonctions au destinataire, à travers l'emploi d'impératifs de la deuxième personne, « songe » au vers 2 et « vois » au vers 25.
Il s'agit bien d'une invitation, et même d'une injonction à partir. Le locuteur développe une véritable stratégie argumentative pour convaincre et persuader la femme à laquelle il s'adresse. Il formule sa demande au vers 3, « aller là-bas » puis s'attache àdécrire le pays de destination afin de séduire la jeune femme. Dans le second ensemble de douze vers il utilise le conditionnel présent, qui a ici une valeur modale : il sert à dépeindre ce qui est possible, mais non encore réel : le voyage est la condition nécessaire à la réalisation des procès évoqués. On note d'ailleurs que le déterminant de le première personne du pluriel, « notre » remplace etunit les déterminants de première et seconde personnes présents dans le premier ensemble. Dans le dernier ensemble, le poète revient au présent d'énonciation : il présente les actions décrites comme réelles, comme présentes aux yeux de la femme aimée. C'est en effet l'impératif « vois » qui déclenche ce retour au présent. On assiste alors à une sorte d'hallucination, de vision idéale du monde décrit.Le voyage désiré doit en effet conduire le couple vers un pays idéal, qui n'est pas précisé. Les adverbes « là-bas » et « là » désignent un ailleurs, dont la seule caractéristique est de s'opposer à l' « ici », source de spleen et de mal être. L'adjectif « orientale » vient préciser la destination. On peut se souvenir que Baudelaire a grandi pendant l'époque romantique, qui s'étendapproximativement en France de 1820 à 1848. Les Romantiques, comme Nerval en littérature ou Delacroix en peinture étaient fascinés par l'Orient.

Cette invitation au voyage est donc adressée à la femme aimée. Elle constitue en effet un très beau chant d'amour.
Baudelaire a choisi pour son poème une forme très musicale, qui rappelle la chanson. Un refrain de deux heptasyllabes vient en effetrythmer le poème, aux vers 13-14, 27-28 et 41-42 : « Là tout n'est qu'ordre et beauté // Luxe, calme et volupté ». Les couplets sont constitués de deux sizains construits de la même manière, deux pentasyllabes, un heptasyllabe, deux pentasyllabes et un heptasyllabe. Une rime plate est suivie de deux rimes embrassées. Le poète a donc choisi des vers courts, qui favorisent le retour des rimes,...
tracking img