L'ir sur salaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6264 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Pour garder son avantage concurrentiel et être réactif dans un environnement incertain et une société en pleine mutation, une entreprise doit constamment s’adapter. Pour cela il est nécessaire qu’elle rassemble une information exhaustive, pertinente aussi bien interne qu’externe. La communication et l’information deviennent pour la majeure partie des firmes un facteur de leurréussite. Chaque entreprise tente donc de mettre en place un système d’information répondant à ses besoins spécifiques.
Les PGI (progiciels de gestion) constituent ainsi une réponse partielle à l’évolution des modes de gestion notamment du contrôle de gestion. En effet cette discipline requiert un système d’information fiable pour mener à bien ses missions et répondre aux objectifs stratégiquesdéfinis par les managers. Les ERP se montrent donc comme un critére déterminant d’évolution de gestion dans la mesure où ils optimisent la circulation des informations. Ils permettent de suivre les données en temps réel, facilitant la mise en place des budgets, tableaux de bord ou encore reporting.
Nous verrons tout au long de ce dossier l'intêrêt que porte les entreprises a cette technologie, sesconcepts et ses évolutions tout en l'illustrant via des exemples et des schémas explicites.
1 ERP concept et évolution du marché
1.1 Concept
L'ERP est un progiciel paramétrable, il est capable en un point donné de centralisé la totalité des service d'une entreprise.
Les outils ERP comme SAP R/3 ou Oracle Applications proposent un grand nombre de modules :
Cette intégration signifienotamment que les données utiles sont stockées en un seul endroit :
il existe par exemple une seule base client pour les fonctions commerciales et de facturation, garantissant l'absence d'incohérences et supprimant les saisies redondantes.
L'ERP représente un défi organisationnel qui doit être soigneusement préparé. Il faut définir au préalable le " Business Case " et l'impact du projet surles plans humain, économique et organisationnel.
François Trignan, responsable du Knowledge Center ERP de Price Warterhouse Coopers, précise : " surtout bien comprendre pourquoi on met en place la solution.
L'ERP est avant tout à considérer dans sa dimension de levier, contribuant à certaines améliorations dans l'entreprise.
La définition des objectifs est un moment important, où il s'agitd'allumer le phare qui pendant toute la durée du projet va servir de guide à tous les acteurs concernés ".
Avec un ERP, l’entreprise dispose d’un tableau de bord unique, en quasi-temps réel, de son activité. En maîtrisant son utilisation, l’entreprise est à même de réduire au maximum les délais de mise sur le marché des produits et des services, et d’amoindrir ses coûts.
Organisation : Unesolution d'ERP possède deux axes d'organisation :
Vertical : Chaque module est constitué de la même manière, à savoir 4 couches d'abstraction : - Physique (la plus profonde)
Logique
Process
Tableau de bord (la plus haute)
Le but de cette hiérarchie est de faire remonter l'information la plus pertinente. L'ERP effectue des opérations successives :{draw:frame}
1.2 evolution du marché et protagonistes
1.2.1 évolution du marché
Nous allons voir les évolutions du marché ERP de1996 à 2001. Ces cinq dernières années se décomposent en trois phases.
{draw:frame}
Les années 96 à 98 ont été marquées par l’euphorie autour des ERP.
On assiste à des années de croissance record consécutives à la mise en conformité des systèmesd’information des entreprises au passage à l’an 2000.
En effet, comme le montre le graphique ci-dessus, le taux de croissance record fut entre 1997 et 1998 où il s’approchait de 40%.
En plus de la contrainte de l’environnement technologique, un facteur important a favorisé cette croissance : la conjoncture était très favorable et les entreprises ne lésaient pas sur les investissements.
Les...
tracking img