L'ironie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1964 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans les textes du corpus nous pouvons distinguer un registre commun à toutes les œuvres, c'est celui de l'ironie: il est utilisé pour que le lecteur s’interroge sur ce qu’on a pu vouloir dire. Les auteurs s'appuient sur plusieurs procédés pour persuader, convaincre le lecteur à l'aide de l'ironie. Un des procédés utilisé est ce que nous appellerons la logique absurde, *elle consiste à allier àune cause donnée un effet qui est sans rapport avec elle. L'absurdité logique de cette relation ne peut échapper au lecteur. Ainsi Montesquieu, sans penser vraiment ce qu'il dit nous dit dans l'extrait De l'esclavage des nègres *: "Les nègres ont le nez si écrasé qu'il est presque impossible de les plaindre". Nous remarquerons qu'il est fait usage de la même méthode dans l'œuvre de Swift *ModesteProposition*: il est écrit «Il y a trop d'enfants pauvres et inutiles en Irlande... vendez les comme nourriture aux riches» il est certain qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre cette expression, logique mais absurde. Enfin nous pourrons constater que Voltaire fait aussi utilisation dans son œuvre de cette logique un exemple frappant est le suivant: «Il arriverait à la fin que nous aurionsdes livres d'histoire dégagés du merveilleux qui entretient la nation dans une heureuse stupidité» l.21.22.
* Un autre procédé qui est utilisé dans le corpus est l'exagération, caricaturale. Dans son œuvre, que nous avons cité plus haut Montesquieu écrit: "Le sucre serait trop cher si l'on ne faisait travailler la plante qui le produit par des esclaves.", une exagération logique mais qui n'estpas sans faire intervenir les émotions du lecteur.
L'antiphrase est aussi un des procédés utilisé dans le corpus, c'est LE procédé essentiel. Il s'agit ici de juger un fait, ou une personne à l'inverse de ce qu'on attendrait. Ainsi comme nous pouvons le constater ce processus est beaucoup utilisé, nous n'avons qu'à regarder le titre de l'œuvre de Voltaire: De l'horrible danger de la lecture*. Onremarquera aussi la présence du conditionnel dans certains textes comme *De l'esclavage de nègres* de Montesquieu. Dans l'expression «et ils ont le nez si écrasé qu'il» on voit nettement la présence de ce «si» qui implique une supposition.
* Dans le corpus de textes que nous avons étudiés nous allons relever deux indices dans chacun qui pourraient permettre au lecteur averti de ne pas prendreces textes au premier degré. Nous allons commencer par regarder de plus prés l'œuvre de Voltaire «De l'horrible danger de la lecture». De la ligne 11 jusqu'à la fin de l'extrait Voltaire exprimes les raison pour lesquels il ne faut pas créer d'imprimerie, ces raisons vont directement contre les intérêts des personnes qui sons susceptible de lire ce texte, dés lors le lecteur même non avertiepourra se demander si le texte n'est pas ironique. Les extraits suivant prouve cette théorie: «dissipe l'ignorance, qui est la gardienne et la sauvegarde des états policés» (une possible liberté ?), «lesquels ouvrages pourraient à la longue [...]réveiller le génie[...]augmenter leurs richesses»(il y a la possibilité de gagner plus d'argent, à éviter). Montesquieu dans son œuvre De l'esclavage desnègres* fais appel à la logique des lecteurs pour leurs faire comprendre que sont texte n'est pas à prendre au premier degré pour affirmer cela il suffit de lire la première phrase de l'extrait: «Si j’avais à soutenir le droit (...) voici ce que je dirais» l’hypothèse et le conditionnel montrent que Montesquieu n’adhère pas forcément au propos.
Dans cette première partie nous allons voir en quoil'ironie est un moyen efficace de persuader. Au XVIIIe siècle les autorités politiques et religieuses régissent la vie des citées et du pays donc pour que des ouvrages tels que L'Utopie de Thomas More ou encore Gargantua de Rabelais ai pu paraître il a fallu utiliser certaines méthodes pour «contrer» la censure, l'ironie fait partie de
ces procédés . Il est évident que toutes idées pouvant...
tracking img