L'issue d'enfer dans huis clos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’enfer où se passe la pièce Huis Clos par Jean-Paul Sartre ne ressemble pas à celui qui se trouve dans la plupart des religions traditionnelles. D’abord, je le prouverai avec les différences descaractéristiques physiques entre les deux. Puis, je démontrai comment leurs méthodes de la torture sont dissemblables. Finalement, je vous exposerai les vraies raisons pourquoi les personnages sontenvoyés en enfer dans Huis Clos, et comment elles sont différentes par rapport à celles de certaines religions.
L’apparence de cet enfer contraste énormément avec celui dans le christianisme, puisqueil n’y a pas de feu, de diable, ou d’obscurité. Vraiment, cet enfer rassemble à un hôtel. En effet, on ne peut pas éteindre la lumière, et alors cet enfer est toujours lumineux et « il faut [y] vivreles yeux ouverts » (p.19). Il n’y a pas de glaces ni de fenêtres, et en dehors de la salle il y a d’autres salles et d’autres couloirs qui sont tous pareilles. Il ne semble pas qu’il y a de lasouffrance dans ce lieu, mais les gens souffrent en une autre manière qu’ils ne s’attendraient pas.
Normalement, l’enfer est illustré comme un lieu avec une myriade de méthodes et instruments de la torturephysique. C’est Garcin qui a constaté qu’il n’y a pas de « pals, [de] grils, [où d’] entonnoirs de cuir » (p. 15). Pourtant, dans cet enfer la torture est psychique. Les trois personnages sontassemblés pour toujours dans une petite salle, sans une voie d’échapper l’un des autres. On est toujours attentif, car on ne peut pas dormir. Cette tension induit Garcin de dire que « l’enfer, c’est lesAutres » (p. 93). Les trois personnages, Garcin, Estelle et Inès, sont coupables pour la souffrance mentale des gens qu’ils ont connus sur la terre, et c’est pourquoi ils sont condamnés.
En conclusion,c’est évident que l’image d’enfer dans cette pièce n’est pas ressemblant à l’enfer traditionnel. Sartre a délibérément choisi un enfer tellement différent parce qu’il voulait exprimer comment les...
tracking img