L'ocre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (282 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'OCRE

Description L'ocre rouge est une argile ocreuse rouge, appelée aussi, rouge d'Anvers, rouge de Hollande, rouge de Prusse, terre rouge, craie rouge, terresigillée, sinopite,... C'est une argile ferrugineuse, terre argileuse, colorée par l'oxyde de fer, caractérisée sur le plan chromatique par des oxydes de fer ferriques. Lesgisement d'ocres sont nombreux mais les ocres rouges naturelles sont plus rares. La France, l'Allemagne et l'Italie en produisent. Vitruve mentionne l'usta qui est del'ocre jaune brûlée donc de couleur rouge et Pline utilise ce terme pour le minium et l'ocre rouge. Les auteurs classiques mentionnent souvent une terre rouge appelée lasinopis provenant de la ville de Sinope. Composition Caractérisée sur le plan chromatique par des oxydes de fer ferriques. Pour l'ocre rouge, l' hématite de formuleFe2O3. Les ocres peuvent contenir des impuretés, la nature et la proportion de ces dernières dépendent de la provenance des terres. Les ocres rouges peuvent être naturellesou produites par calcination de l'ocre jaune. L'oxyde ferrique hydraté se déshydrate au dessus de 250 °C. Le degré de température influence la composition de l'ocrerouge. Les ocres dont la température de calcination n'a pas dépassé 250 °C réabsorbent l'eau une fois exposées à l'air humide. Préparation Selon Pline, l'ocre rouge estfabriquée en calcinant de l'ocre jaune dans des pots neufs, lutés d'argile sur leur pourtour. Il spécifie que plus elle a brûlé sur le foyer meilleure elle est. Vitruvementionne que l'ocre rouge était calcinée jusqu'à incandescence puis éteinte brutalement dans du vinaigre. Utilisation Utilisées pour toutes techniques de peinture.

tracking img