L'oeuvre d'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1422 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’œuvre d’art nous apprend-elle quelque chose ?

Apprendre désigne l’acte par lequel on assimile des savoirs et des savoir-faire. La biologie nous apprend la structure de la cellule vivante, la technique nous apprend la structure des instruments et leur utilisation. L’œuvre d’art semble en comparaison bien inutile. Une nature morte ne nous apprend rien sur la saveur des fruits qui sontreprésentés sur tableau. L’œuvre d’art nous laisserait-elle dans l’ignorance des choses ?
La question engage les conceptions que l’on se fait de l’art : soit l’art est une simple copie de la nature, soit une expression de la subjectivité de l’artiste, soit une manifestation de l’être des choses et de l’homme.

L’antiquité et le classicisme concevaient l’art comme une représentation de belles chosesque la nature donnait à voir. L’œuvre d’art apprenait alors les canons d’une certaine conception de la beauté.
Sans aller chercher dans l’Antiquité, l’expérience la plus commune de l’art est celle d’un peintre reproduisant un paysage. Il semble évident que ce dernier ne fait que reproduire le spectacle qui s’offre à ses yeux. Le géologue pourra nous apprendre la structure de la roche, nousexpliquer la cause des plissements du terrain, les effets de l’érosion. Ainsi la science nous apprend des connaissances sur la nature et l’histoire du terrain. Le peintre ne s’attache pas à ces connaissances, il porte son attention sur l’apparence du spectacle : les couleurs, les ombres et les lumières, les surfaces plus ou moins grandes. Cette apparence des choses nous trompe, nous dit Erreur !Référence de lien hypertexte non valide., elle détourne le regard de l’essence des choses qui n’est pas sensible mais intelligible.
Les choses matérielles sont soumis à la dégradation et à la disparition, elles n’ont pas pleinement l’être. Seule l’Idée de la chose, accessible par la seule intelligence, est éternelle et immuable. Le philosophie, à travers une initiation, peut accéder à cette vérité.L’artiste détourne l’homme de la raison en ne s’attachant qu’à l’apparence des choses. Il se révèle ainsi dangereux. Dans « La République », Platon rejète ainsi l’artiste.
Mais, l’art conçu comme reproduction de la nature n’est pas sans nous apprendre certaines chose. Le tableau représente un beau paysage, le sculpteur un beau corps. La beauté se définit comme un rapport harmonieux des formes del’objet. La forme se distingue du contenu en ce qu’elle ne s’intéresse pas à la matière de l’objet mais ses apparences : sa forme extérieure, le jeu des couleurs, des surfaces, des volumes, des sonorités. On dit qu’un cheval de course est beau lorsque la finesse des membres évoque la rapidité. Il y a harmonie entre la forme élancée et la fonction de l’animal : la course. Un paysage est beau lorsqueles couleurs, les formes s’agencent agréablement :il y a harmonie des couleurs, des ombres et des lumières.
Si l’œuvre d’art ne nous apprend pas l’être des choses (la philosophie), ni sa structure (la science), elle nous apprend à travers ses apparences une conception de la beauté. Cependant, l’art change de signification à l’époque moderne. Kant est un penseur de cette nouvelle approche quichange notre approche de la beauté.
L’art ne vise pas à reproduire une belle chose, mais s’offre comme la belle reproduction du chose. Il en découle que la chose peut être au sens classique du terme laide, ce qui importe c’est la reproduction qui en est faite. Le centre d’intérêt de l’art se déplace ; il ne s’agit plus des choses de la nature, mais de leur représentation. Cette représentation nousintroduit dans la subjectivité de l’homme. L’œuvre d’art ne nous apprend plus tant l’apparence harmonieuse des choses que les sentiments de l’artiste. Il donne ainsi à voir : l’émerveillement ; la fugacité, l’horreur, la souffrance, la joie…
Cette nouvelle perspective définit la beauté à partir du Erreur ! Référence de lien hypertexte non valide. : est beau ce qui plait et ce qui plait...
tracking img