L'onu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (700 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
II-L’ONU ET LES PROBLEMES DE SECURITE PENDANT LA GUERRE FROIDE : 1945-1985
A/ De 1945 a 1955 : les affrontements Est-Ouest
La domination occidentale
Les puissances occidentalessont majoritaires au sein du Conseil de Sécurité (Etats-Unis + Royaume Uni + France), mais l’URSS a su résister en utilisant son droit de veto (Guerre de Corée-1953)
Le rôle biaise de l’ONUL’ONU sert de banc d’accusation entre les deux blocs
Dans les conflits de décolonisation, l’ONU ne fait qu’approuver les décisions des grands Etats : ex : Affaire d’Hyderabad (1947)Entre 1950 et 1953, prend parti pour l’un des deux camps de la guerre froide (secrétaire général Trygve Lie)
Les blocages internes du fonctionnement de l’ONU
Les décisionssont paralysées par une utilisation massive du droit de veto par les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité, surtout par l’URSS. De 1945 à 1985, l’URSS y a eu recours 116 fois, lesÉtats-Unis 42 fois, le Royaume-Uni 23 fois, la France 15 fois et la Chine 4 fois.
L’ONU ne dispose pas de force permanente en cas d’intervention : elle dépend de la bonne volonté des Etats.B/ De 1956 a 1965 : la décolonisation
Problèmes de sécurité lies à la mise en œuvre de la décolonisation et à la résistance des puissances coloniales.
L’accession à l’indépendanced’un grand nombre de nouveaux Etats se traduit par leur admission à l’ONU.
La mise en place des opérations de maintien de la paix (OMP)
Les OMP ont pour but de geler le conflit par ledéploiement de forces d’interposition ou d’observation.
8 OMP ont été mises en place entre 1956 et 1965 : Egypte, Liban, Congo, Nouvelle Guinée,…
Une tribune pour les paysdécolonisés
C/ De 1966 a 1985 : Marginalisation et nouvelle majorité
Causes de cette marginalisation
La coexistence pacifique, puis la détente, s’installent entre les deux...
tracking img