L'onu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1030 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Desjardins, Xavier
Nekaa, Syfax
Texte d’histoire
Dialogue

(Il était joyeux et très en forme après ses nombreuses victoires) Le Baron Rouge s’apprêtait à nettoyer son fusil, et prenait le temps de s’amuser avec son chien entre deux batailles.

(Le reporter, d’un air sérieux s’avança prudemment et lui demanda ) : Puis-je vous interviewez cher Mandred Von Richthofen; j’aimerais bien vousposer quelques questions concernant votre vie.

(Le Baron Rouge appelle son chien, range son fusil, et accepte l’invitation à l’entrevue) : Alors, je suis prêt a répondre a vos questions, j’espère qu’elles concernent ma vélocité en aviation.

Xavier-Reporter : J’aimerais bien en savoir d’avantage sur votre enfance et vos origines.

Syfax-Le Baron Rouge : Et bien, je suis née a Kleinburg, enPologne. Ma date de naissance est le 2 mai 1892. Je viens d’une famille aristocratique prussienne, qui est en fait, une famille noble de l’Allemagne. Lorsque j’ai atteint mes 9 ans, ma famille a décidé de s’installer proche de Schweidnitz.

Xavier-Reporter : Alors, vous n’êtes pas le type de héros qui provient d’une famille avec peu de revenus et issu d’un endroit peu enviable.

Syfax-Le BaronRouge : Non, mais je reste un humain victorieux qui a, à son effectif 79
victoires.

--Propose au Baron rouge de se déplacer plus loin sur le terrain puisqu’il entend des bruits d’obus se rapprocher de la zone neutre où ils étaient.--

Xavier-Reporter : Pour revenir au sujet, qu’est qui vous a entraîné au départ, à devenir un maître de l’aviation?

Syfax-le Baron Rouge : Après moninstallation à Schweidnitz, je commence 2 ans plus tard, une formation militaire; j’étais alors âgée de 11 ans. Elle se finira en 1911 alors que j’étais âgé de 19 ans.

Xavier-Reporter : Durant ces 8 longues annés, avez-vous des anecdotes, étiez-vous un élève modèle?

Syfax-Le Baron Rouge : Bien sûr, j’étais un enfant casse-cou! Alors lorsque j’étais à mon école militaire, j’ai attaché un mouchoir auparatonnerre de l’église. Pour en prouver la difficulté, personne n’a osé le décrocher.
Xavier-Reporter : Surprenant, je ne m’attendais pas à cela de vous, puis-je voir un exemple de vôtre plaisir a être casse-cou même si vous êtes âgé de 25 ans.

--Syfax prend plaisir a effectuer un Flip devant le reporter impressioné--

Xavier-Reporter : Je vous offre toutes mes félicitations, et pour enrevenir à vos études militaires, que faisiez-vous lorsque la première guerre mondial a éclaté

Syfax-Le Baron Rouge : J’étais officier de cavalerie de reconnaissance. Malheureusement, ces reconnaissances se terminèrent bien vite en raison du progrès de l’armement, puis des barbelés, c’était trop dangereux de risquer les chevaux dans ces passages.
-- Veut se rapprocher des arbres car il se sens endanger au milieu des plaines--
Xavier-Reporter : Alors, il est dû arrivé un évènement pour que vous puissez passerde cavalerie a maître de l’aviation.

Syfax-Le Baron Rouge : Bien sur, j’étais triste de ne pas pouvoir participer a la guerre, je demanda donc d’être transféré dans Luftstreitkräfte. C’était la force aérienne de combat. Je fus immédiatement accepté a mon grand plaisir. Alors, lorsdu 1e octobre 1915, je fis une rencontre inoubliable, celle de l’as de l, aviation lors de ce cette époque, Oswald Boelcke. Ces récits de combats m’ont tellement impressionné que je suis devenu un pilote de chasse.

Xavier-Reporter : Mais, comment avez-vous rencontrez l’as de l’époque, en quel contexte il vous a racontez ses histoires d’aviations?

Syfax-Le Baron Rouge : C’était dans un trainspécialement conçu pour les militaires, qui se dirigais en direction de Metz, j’ai alors rencontré l’as Oswald dans le wagon-restaurant.

Xavier-Reporter : Comment se sont passer vos débuts en tant que pilote d’avions de chasse.

Syfax-Le Baron Rouge : Ce fût très facile, j’excellais beaucoup dans la tactique et le combat aérien. C’était ce qui faisais ma force durant les nombreux combats...
tracking img