L'opinion publique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2578 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire moderne
L’opinion publique au XVIIIème siècle



Richelieu, ministre de Louis XIV, est convaincu que la force ne pouvant suffire à un gouvernement, l’accord au moins partiel des consciences est nécessaire à l’action des responsable politique. Quand à Louis XIV, il se décrit « informé de tout, écoutant [ses] moindres sujets ». Il sait que l’efficacité de son gouvernement et laréalisation de ses desseins dépendent étroitement de l’opinion que ses sujets ont de lui. C’est ce que représente l’absolutisme : l’incorporation de la nation au roi. « Mon peuple n’est qu’un avec moi » (Louis XV). Ils savent que les hommes, victimes de leurs envies, font preuve d’une ignorance du bien de l’Etat, ce qui appel forcément la contrainte de l’autorité. L’opinion doit être encadrée. On voirdonc en 1630, l’apparition de l’Académie française, mais aussi d’une presse orientée avec des journaux comme le « Mercure français » ou la « Gazette » et d’une littérature officielle.
Le XVIIIème siècle correspond à l’émancipation de l’intelligence, une avancée de l’esprit de libre examen.
La bourgeoisie intellectuelle et commerçante montante, forte de son capital économique et surtoutculturelle prétend à l’exercice du pouvoir ou du moins entend peser sur les autorités politiques par divers moyens. Elle forme les premiers balbutiements de l’opinion publique.
On doit la paternité de cette expression à Jean Jacques Rousseau, elle désigne alors les idées et sentiments partagés par un peuple ou une communauté. Elle a une connotation péjorative de conservatisme et de contrôle social, ellese rattache à la rumeur.
L’opinion publique peut se nommer de différentes façon : bien commun, opinion du plus grand nombre, volonté générale… Elle est une entité double, représentant à la fois une forme de manipulation et une philosophie politique.
Elle contribue à la naissance et à l’essor de l’espace public. C’est sur cela que nous allons essentiellement baser notre étude.
Nous chercheronsdonc à comprendre le recours à l’opinion publique à travers la question de la représentation de la société et d’en analyser les différentes sources comme l’absolutisme, la sociabilité…afin de savoir si l’opinion publique au XVIIIème siècle marque une rupture ou une évolution.
Dans une première partie nous verrons les temps forts de l’apparition de l’opinion publique en France, pour lors d’uneseconde partie comprendre ce que représente l’opinion publique et voir son élaboration.


Cette première partie va nous permettre d’analyser les événements qui ont permis à l’opinion publique de se constituer. Nous comprendrons ainsi que l’opinion publique n’est pas une « chose » innée, mais qu’il y a eu un véritable appel à l’opinion au milieu du siècle de la part des hommes politiques, de lapresse, des intellectuels…
L’opinion publique se mobilise autour de grandes controverses qui lui offrent un apprentissage du débat public. La plus importante concerne une affaire religieuse et débute vers 1750.
Le jansénisme, connu depuis 1640, désigne de façon péjorative les disciples de l’évêque Ypres Cornelius Jansénius. Il demeure suspect auprès des partisans d’une monarchie absolue car ilplace la conscience des sujets au-dessus des décisions des princes. Le roi en vient même à solliciter le pape pour en finir avec le jansénisme. Cette demande aboutit à la bulle Unigenitus ; publiée en 1713, elle condamne 101 propositions des « Réflexions morales » de Quesnel, théologien janséniste. L’affaire janséniste est née, les débats autour de la bulle marquent l’histoire politique, religieuseet culturelle de ce siècle des Lumières. Pour affirmer l’autorité royale face à ce mouvement, une déclaration royale fait, en 1730, de la bulle Unigenitus une loi d’Etat. La contestation venant de l’opinion n’est pas encore réellement présente, c’est à la suite des miracles des convulsionnaires (Le mot « convulsionnaires » a été forgé au XVIIIe siècle à partir du terme médical de convulsion. En...
tracking img