L'organisation scientifique du travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Frederick Winslow Taylor est un ingénieur américain, qui à la fin du XXème siècle développa l’Organisation Scientifique du Travail (OST) appelé aussi Taylorisme. L’Organisation Scientifique duTravail est une méthode de rationalisation de la production qui permet d’augmenter la productivité et de produire au moindre coût. Taylor va alors mettre en place le chronométrage, le salaire à la pièce,dans le but d’augmenter les cadences des travailleurs et ainsi permettre d’améliorer la production de masse. Nous pouvons nous demander comment l’Organisation Scientifique a-t-elle permis d’augmenterla production d’une entreprise ? Nous verrons tout d’abord en quoi consiste l’OST et dans un second temps ses conséquences.

I-En quoi consiste l’Organisation Scientifique du Travail ?L’Organisation Scientifique du Travail repose sur différents principes tels que :

- La spécialisation des travailleurs : Chaque salarié effectue toujours le même travail, ce qui permet d’accroîtrel’efficacité de la production. De plus, les travailleurs sont payés à la pièce, cela va alors motiver le salarié et ainsi augmenter ses cadences.

- La parcellisation des tâches : Le processus deproduction est décomposé en une multitude de tâches impliquant des gestes simples à accomplir, ce qui correspond à la division horizontale du travail.

- Le temps imposé : Un chronométrage permet defixer le temps standard que doit accomplir le salarié pour chacune de ses tâches.

- L’individualisation des travailleurs : Chaque poste de travail est organisé de telle façon que le salarié ait peude relations avec les autres travailleurs, afin d’augmenter les cadences de fabrication des produits.

- La séparation des tâches d’exécution, de conception et de contrôle : Chaque salarié aune tâche différente à accomplir. En effet, la division verticale du travail consiste à différencier les « cols blancs » (les employeurs) des « cols bleus » (les ouvriers).

En effet, comme...
tracking img