L'organisation sportive de gasparini

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture « L’organisation sportive » coordonné par W.Gasparini

Les Auteurs :

Le coordonateur de ce livre, William Gasparini est Maitre de Conférence, il est chercheur au laboratoire « APS et sciences sociales » et Centre de Recherche et d’Etudes en Sciences Sociales de Strasbourg

Pierre Chifflet est professeur des universités à la retraite, il était à l’université de Grenoble etles mots clés de ses recherches sont sociologie des organisations, offre sportive, politiques publiques du sport, stratégies des acteurs.

Lilian Pichot et Denis Jallat ont également contribué à cette ouvrage.

Résumé :

L’organisation sportive, le livre coordonné par W.Gasparini se déroule en deux temps. Premièrement, dans les trois premiers chapitres, il est récapitulé un certains nombrede savoirs nécessaire à l’organisation et au management, ces savoirs sont souvent généraux à tout type d’organisation, de groupe ou d’association, mais bien sûr, les concepts visités s’utilisent dans le monde du sport et du management du sport. Dans un deuxième temps, pour se rapprocher du réel et mettre en relation les concepts avec des faits concrets, les trois derniers chapitres mettent lalumière sur le fonctionnement de 4 situations, le club de football professionnel, la salle de fitness, le changement dans un services des piscines et l’insertion de la planche à voile dans la Fédération Française de Voile.

Chapitre 1 : Sociologie des organisations et organisations sportives

Dans ce premier chapitre, l’auteur cherche à poser le contexte dans lequel nous nous situons, il est pourcela nécessaire de définir ce qu’est une organisation et d’introduire son omniprésence dans la société d’aujourd’hui. Cependant il est rapidement mis en avant l’hétérogénéité de nature, de statut et de rôle de toutes ces organisations, le simple groupe comme regroupement de personne ne fonctionne pas comme le club sportif ou comme la fédération. Cette dernière en tant qu’institution sportive joued’ailleurs un rôle très important dans le monde du sport, notamment par ses fonctions régulantes. On peut dire qu’il existe un système organisationnel dans notre société, en effet pour toute organisation, il est possible de l’insérer dans une autre organisation plus grande (l’équipe dans le club, le club dans le comité départemental, le comité départementale dans la fédération …). Dans chaqueorganisation, il existe un fonctionnement formel, un ensemble de relations, de tâches et de responsabilités définis à la façon de normes, ceci est secondé par un système informel, on parle ici des relations non-officiel entre les personnes, des accords non écrits, d’engagements, de toutes sortes de fonctionnement n’étant pas officiellement dans l’organisation. Les typologies sont également introduites etleurs critères, la plus grande est la distinction secteur privé marchand, secteur privé non-marchand et secteur public. Pour finir l’introduction sur les organisations, on parle de système de pensée, de représentation d’un idéal pour une organisation.

Chapitre 2 : L’acteur et le système sportif

Dans ce deuxième chapitre, Pierre Chifflet cherche à mettre en lumière les acteurs dans le mondedu sport et ils sont nombreux. On peut même dire que toutes personnes étant de façon plus ou moins proches en relation avec l’acte sportif, allant de l’entraineur à la femme de joueur en passant par le supporter ou le sponsor sont des acteurs dans le système sportif. Chacun d’eux à des intérêts personnels vis-à-vis du sport mais surtout vis-à-vis de l’organisation dans laquelle ils évoluent. Chaqueorganisation et chaque acteur dispose de références différentes, la tradition au modèle fédéral, le service public, le médiatico-marchand, l’idéal corporel, l’identité. Celle-ci peuvent s’avérer concurrentes au sein d’un organisation

Chapitre 3 : Règles, pouvoir et compromis dans les organisations sportives

Dans un premier temps, Gasparini constate que l’organisation, quelle qu’elle...
tracking img