L'orphisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1800 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'orphisme

L’orphisme est un mouvement religieux qui s’est développé en Grèce à partir du sixième siècle avant JC. Il a été instauré par Orphée, qui aurait vécu avant Homère. Orphée est souvent décrit comme le maître des incantations ou un enchanteur d’origine thrace. Les adeptes de l’orphisme sont appelés les Orphéotélestes. Ceux-ci sont des individus à part, qui vivent éloignés des cités ;ils sont considérés comme des purificateurs, initiateurs à leur religion.
Dans un premier temps, nous verrons en quoi consiste la doctrine orphique, puis nous verrons quelle a été son influence sur le monde antique.

OrphéeTous les textes témoignent de traditions diverses touchant un personnage du nom d’Orphée. Fils de la muse Calliopé (poésie), il a pour père tantôt le roi de Thrace Œagre,tantôt Apollon, conducteur des Muses. Orphée pour tous est le plus grand poète, chanteur et musicien de tout le monde méditerranéen. Il a reçu d’Apollon la lyre à 7 cordes et il en rajouta deux, pour correspondre au nombre des 9 Muses. Il pouvait par sa musique ramener les morts des Enfers. Il voyagea en Égypte, où il fut initié au culte d’Osiris, puis s’installa en Thrace, où il épousa Eurydice.Mais celle-ci mourut, mordue par un serpent. Orphée obtint de Zeus de descendre aux Enfers et de la ramener à la vie ; mais il avait interdiction de se retourner tant qu’il n’aurait pas quitté les Enfers. Parvenu à la porte, il s’est retourné, et Eurydice s’est évanouie à ses yeux pour toujours.
Il veut alors expier, et mène une vie d’abstinence volontaire : il connait une mort terrible, déchirépar les jeunes femmes thraces dont il dédaignait l’amour.
Il laissait aux hommes, outre sa musique, sa poésie, toutes les formules d’incantation et des rites d’initiation inspirés des mystères d’Osiris. Il est le patron de tous les initiés.
Rites et cultes orphiquesCes textes nous apprennent l’existence d’Orphée, et de prêtres qui appliquaient les «règles orphiques et enseignaient au nomd’Orphée» : les Orphéotélestes. Ils vivent en marge, séparés du corps social ; ce sont des purificateurs, spécialistes de la «vraie vie» et de l’initiation.

· Ils ont un mode de vie ascétique, exceptionnel en Grèce : abstinence, pureté, rigueur morale, et un certain nombre d’interdictions, qui les amènent à rejeter tout le système politico-religieux.
· Interdictions vestimentaires : ils ne peuventporter que du blanc, la couleur est interdite.
· Interdictions alimentaires : ils ne peuvent consommer ce qui a été animé : végétarisme. Orphée a enseigné aux hommes à s’abstenir de φονοί (meurtres ou sacrifices sanglants) ; ils rejettent donc toute nourriture carnée. Dans cette société pauvre, la consommation de viande, rare, est inséparable des rites sacrificiels. Refuser cela, c’est refuser uncertain type de relations entre les hommes et les dieux. Le premier sacrifice sanglant revient à Prométhée, et au partage de Mékonè (Hésiode, Théogonie) qui a séparé définitivement les dieux et les hommes. Les Orphiques nient cette répartition première en refusant de consommer de la viande et d’assister aux sacrifices. Ils sont les premiers réguliers (moines) de l’histoire spirituelle.

Ilapparaît au VIème siècle av. J-C et reste très vivace jusqu’à l’essor du christianisme, avec lequel, quelque temps, il vit en parallèle et même en rapport ; le passage se fait très facilement.
· C’est un mouvement de protestation, et même de refus systématique. Par son genre de vie, il s’inscrit en faux contre le système politico-religieux officiel organisé autour des Olympiens ; il conteste lesreligions poliades. Vers la fin du IVème siècle, il perd un peu de sa vertu contestataire et devient un vaste et vague courant de littérature philosophico-religieuse.
· Il exprime un besoin de vie religieuse. Organisé dans un système indépendant de l’État, il exprime une aspiration spirituelle.
· C’est une tentative de synthèse face à la confusion des croyances. C’est déjà sous l’influence de...
tracking img