L'usage de la parole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1013 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
uns, charlatan aurait, selon certains, " peu inventé mais beaucoup emprunté ".peut dire, qu'il y aura Mais en tout cas, on désormais AVANT et APRES AVANT et APRES MESMER, comme il y a AVANT et APRES PAVLOV, EINSTEIN. Il est le fondateur du "magnétisme animal".

MESMER, naît à SOUABE, en 1734 près du lac de Constance, en Allemagne. Il débute ses études secondaires par des études de théologie.Puis il passe en 1766 son doctorat de médecine en présentant une thèse sur "l'influence des planètes sur les maladies humaines" à 32 ans.

Puis la destinée de MESMER va se construire comme un roman balzacien. Il épouse tout d'abord la veuve, d'un âge certain, mais d'une fortune beaucoup plus certaine encore, d'un Conseiller à la Cour. Il est à l'aise dans l'opulence dorée du palais de Feu Monsieurle Conseiller. Ce mariage va lui permettre de s'introduire à la cour d'Autriche.

En 1774, Mesmer rencontre le père Hell, jésuite et professeur d'astrologie, qui guérissait les malades au moyen de fers aimantés. Et Mesmer va emprunter cette technique des fers aimantés.

Sa réputation va grandir en même temps que se lève l'armée des envieux. Certains disaient de lui : "Quelque fois il se metau lit avec ses malades pour accélérer l'influence".

MESMER fut expulsé de la faculté de médecine de Vienne pour " pratiques charlatanesques ", il abandonne tout, sa femme, sa clinique, et s'enfuit à Paris. Il rencontre alors le Dr Derban, qui est régent de la faculté et 1er médecin du comte d'Artois. Avec lui, il commence à traiter les malades qui affluent.
Aussi met-il au point un systèmequi permet de traiter plus de 30 malades à la fois.
Mesmer n'ayant jamais voulu entrer dans la description des ses procédés, voici comment les témoins, dont Puységur, décrivent ces séances:
"Au milieu d'une grande salle, se trouvait "l'Instrument" ; un véritable baquet en bon bois de chêne, d'une hauteur de 50cm.
Et dans ce baquet, de l'eau.
Et dans l'eau, trempait du verre pilé, de la limailleet d'autres ingrédients en tout genre.
Un couvercle percé de trous recouvre le tout ; de ces trous sortent des branches de fer coudés et mobiles.
Dans cette pièce, il existe 4 baquets dont l'un, un peu à l'écart, est gratuit : il est réservé aux pauvres et aux indigents, et donne de moins bons résultats que les autres.
Dans un coin de la salle, un pianiste joue de préférence du Mozart etparfois des chants voilés et douloureux.
De lourds rideaux ne laissent pénétrer qu'une lumière tamisée.
Les malades silencieux, attendent, installés sur plusieurs rangs, autour d'un baquet qui occupe toute leur attention, et tout l'espace.

C'est un véritable rétrécissement du champ de la conscience devant le baquet immense.

Chacun tient une des tiges de fer qui sort du couvercle et l'appliquesur la région malade.
Une corde passée autour du corps unit les patients entre eux.
Le magnétiseur passe autour des patients en les fixant dans les yeux, promène devant, ou sur eux, sa baguette ou sa main.
Quel rituel sacré ! Tous sont soumis au magnétiseur.
"Le maître de cette foule, lit-on à l'époque, était ici Mesmer vêtu d'un habit de soie couleur lilas, promenant sa baguette avec uneautorité souveraine.

Il faut savoir que les salles où ces scènes se passaient, avaient reçu le nom d'" Enfer à Convulsions ".
Alors, très vite, le baquet fait fureur dans la haute société.
Mais à partir de 1784, apparaissent alors les premiers démêlés avec l'Académie des Sciences et la Société Royale de Médecine. Dans le rapport des commissaires chargés par le roi de l'examen du magnétisme animal,on lit :
"L'imagination sans magnétisme produit des convulsions...Le magnétisme sans l'imagination ne produit rien."
Le rapport est signé entre autre par B.Franklin, Guillotin, Lavoisier et l'astronome Bailly.

Après la condamnation du Mesmérisme par le rapport que cependant Jussieu ( à 30 ans, premier botaniste du monde ) avait refusé de signer, Mesmer retourne en Allemagne.
Là un nouvel...
tracking img