L'utopie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé:
Les philosophes des Lumières utilisaient le genre utopique afin de critiquer, à travers l'imaginaire, les lacunes et la médiocrité de leur époque. Cettedissertation cherche à savoir si l'Utopie est un bon procédé pour accuser les fragilités d'une société.
Pour ce faire, l'étude porte, dans une première partie, surl'Utopie en tant que fiction satirique. Puis, dans une seconde partie, sur les dangers d'un monde trop parfait. Enfin, elle conclue sur le fait que l'Utopie est ungenre à part entière.

Extrait du document:
L'Utopie, dans un premier temps, est une fiction satirique, c'est-à-dire qu'elle présente à travers la descriptiond'une société imaginaire une critique de la société dans laquelle vivent l'auteur et son lecteur. En effet, elle utilise plusieurs procédés qui permettent de mieuxattaquer les maux d'une société.
Ainsi, l'Utopie a les mêmes fonctions que l'apologue qui est de plaire, avec la mise en place d'un monde idyllique et imaginaire,mais aussi celui d'instruire. On peut donner l'exemple de Voltaire dans la Princesse de Babylone. En effet, l'auteur, en décrivant le pays des Gangarides comme «peuple vertueux et invincible » avec ses « licornes » qui ont « leur laine plus fine et brillante que la plus belle soie », ou ces bergers « nés tous égaux, sont lesmaîtres des troupeaux innombrables qui couvrent leurs prés éternellement fleuris », met en place un monde très plaisant afin de mieux critiquer le monde réel. Dansles fables de la Fontaine comme Les deux coqs, il met en scène des animaux qui parodient souvent la haute société en vu de dénoncer les vices du genre humain.
tracking img