L'utopie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10141 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Hors dossier

67

PROTÉE •

volume 32 numéro 1

L’île d’Utopie en frontispice de l’édition originale de L’Utopie de Thomas More (1516). Fac-similé reproduit dans Sargent et Schaer, 2000 : 114.

Planche extraite de L’architecture considérée sous le rapport de l’art, des mœurs et de la législation, 1804. C. N. Ledoux, 1994 : 76, planche 16.

volume 32 numéro 1• P R O T É E

68 DES IMAGES D’UTOPIE(S) AUX STYLÈMES DE LA PENSÉE UTOPIQUE
POUR UNE LECTURE NON DOGMATIQUE DES UTOPIES

ALAIN R ABATEL

Au lieu d’être enchaînés dans un ordre démonstratif, les traits qui composent la Cité [Amaurote] sont révélés au cours d’une sorte de visite guidée. La politique entre dans le narratif. C’est au lecteur de faire le lien entre tout ce qui est donné à voir. (P.-F. Moreau, 1982:18) Les souvenirs les plus saillants des utopies sont, le plus souvent, des descriptions, telles celles de la ville d’Amaurote ou de l’Abbaye de Thélème, ou des plans, à l’instar de ceux que C. N. Ledoux réalisa pour les Salines royales d’Arc-etSenans: au sens figuré ou au sens propre, il nous reste en mémoire des clichés ou des images statiques, le plus souvent déshistoricisés (en un sens quel’on précisera), ce qui n’est pas sans effet sur l’interprétation induite des utopies. Pourquoi, s’intéressant aux représentations de l’utopie, mettre en regard le dessin de l’île d’Utopie, en frontispice de l’édition originale de L’Utopie de Thomas More, et la planche 16 de L’architecture considérée sous le rapport de l’art, des mœurs et de la législation 1, que Ledoux consacre au pland’Arc-et-Senans? En première analyse, ces deux images, de genres et d’époques différents, ne semblent pas relever de la même problématique. Néanmoins, l’appartenance de Ledoux aux « architectes de la liberté» n’est pas seulement le résultat d’une relecture a posteriori de l’histoire: en publiant son ouvrage, Ledoux théorise sa pratique en lui assignant une portée si ambitieuse qu’il est légitime del’appréhender sous l’angle de la visée utopique. Ainsi, audelà des différences, se dégagent un certain nombre de points communs de nature à éclairer des tensions similaires, à travers des mises en scène énonciatives variées. Ces images

d’utopie(s) 2, confrontées avec le texte qui les accompagne, fonctionnent comme des analogons de tensions internes à la pensée et au projet utopiques. Ces tensions dégagentdes stylèmes qui méritent d’être appréhendés dans une saisie globale, puisqu’ils font système. C’est à ce prix que peut émerger un usage théorique et pratique anti-dogmatique de l’utopie, fidèle à la visée émancipatrice originelle. I. Le rapport texte/image sous l’angle de la mise en scène énonciative Le rapport texte/image est en général tout sauf simple, même si l’auteur du texte et des imagesrenvoie à une seule et même personne. En effet, même dans ce cas de figure idéal, il est toujours possible que naissent des contradictions entre contenus propositionnels dénotés ou connotés, ou que se manifestent des distorsions entre le locuteur et les diverses images d’énonciateurs qui lui coréfèrent : c’est d’ailleurs ce qui se passe aussi bien avec More qu’avec Ledoux. La situation est encoreplus compliquée dans le cas où l’auteur de l’image n’est pas celui du texte. On peut néanmoins postuler que, même si les auteurs du texte et du dessin ne sont pas physiquement les mêmes personnes, cela n’empêche pas un examen conjoint des textes et des images, dans la mesure où les deux énonciateurs qui renvoient à des sujets parlants différents se réfèrent, en définitive, à un même projet, à desvaleurs identiques, dans le cadre d’une Formation Discursive déterminée 3. Certes, le fait que des individus différents, se réclamant d’une même idéologie, participent à l’illustration du texte multiplie potentiellement les points de vue et distorsions sur le texte,

69

PROTÉE •

volume 32 numéro 1

mais, comme on va le vérifier, un locuteur unique n’est pas à l’abri de telles...
tracking img