L'utopie

Pages: 2 (270 mots) Publié le: 25 octobre 2013
L’utopie (mot forgé par l'écrivain anglais Thomas More, du grec οὐ-τοπος « en aucun lieu ») est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut. C'est un genred'apologue qui se traduit, dans les écrits, par un régime politique idéal (qui gouvernerait parfaitement les hommes), une société parfaite (sans injustice par exemple, comme laCallipolis de Platon ou la découverte de l'Eldorado dans Candide) ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie (l'abbaye de Thélème dans Gargantua deRabelais en 1534), souvent écrites pour dénoncer les injustices et dérives de leurs temps.
Les utopistes situent généralement leurs écrits dans des lieux imaginaires pouréviter la censure politique ou religieuse : un pays lointain et mythique (Les Aventures de Télémaque, Livre 7, Fénelon, 1699), île inconnue par exemple (L'Île desesclaves, Marivaux, 1725).
Une utopie peut désigner également une réalité difficilement admissible : en ce sens, qualifier quelque chose d'utopique consiste à le disqualifier et àle considérer comme irrationnel. Cette image de l'utopie est évoquée dans le roman Fahrenheit 451 où une nation tout entière n'accepte pas de lire des livres, de peur quecela ne lui ouvre les yeux par rapport à la fausse utopie dans laquelle elle vit. Cette polysémie, qui fait varier la définition du terme entre texte littéraire à vocationpolitique et rêve irréalisable, atteste de la lutte entre deux croyances, l'une en la possibilité de réfléchir sur le réel par la représentation fictionnelle, l'autre surla dissociation radicale du rêve et de l'acte, de l'idéal et du réel.
Genre opposé, la dystopie — ou contre-utopie — présente non pas le meilleur des mondes mais le pire.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !