L allemagne dans les relations internationales de 1945 a 1990

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Allemagne dans les relations internationales (1945-1990)
La période étudiée a un sens: le 8 mai 1945, l¹Allemagne disparaît, non seulement comme puissance, mais aussi en tant qu¹État du fait de la capitulation sans conditions du III e Reich. Le génocide amène à créer la notion de crime contre l¹humanité, le procès de Nuremberg, qui est celui des nazis, pose également la question de laculpabilité collective du peuple allemand.
Au contraire, le 3 octobre 1990, l¹Allemagne unifiée est la première puissance économique d¹Europe et l¹un des moteurs de la construction européenne; la suprématie de sa monnaie s¹impose aux autres États. Une période est alors révolue, au cours de laquelle la renaissance de l¹État allemand s¹était accomplie au prix de la division de la nation. La RFA et la RDAsont nées de la guerre froide en 1949, parce qu¹aucun des deux blocs ne voulait renoncer à l¹Allemagne. Berlin fut alors, pendant près d¹un demi-siècle, le symbole de la fracture de l¹Europe entre l¹Est et l¹Ouest.
Comment l¹Allemagne est-elle ressuscitée après l «année zéro » (1945)?
Comment le miracle économique allemand se produisit-il et avec quelle influence sur les relationsinterallemandes?
Comment l¹Allemagne a-t-elle enfin recouvré son unité? Telles sont les questions-clés de cette période.
Ce cours a une forte probabilité de sortir sous forme d’un sujet au bac 2003
________________________________________
I. De l’occupation à la division (1945-1955)
Le sort de l¹Allemagne fut évoqué à Yalta ( 4-11 février 1945), puis à Potsdam ( 17 juillet- 2 août 1945). Leterritoire allemand allait être amputé et occupé. La division en deux États allemands intervint en 1949 ; elle fut consacrée par l'intégration de chacun des deux États à l'un des deux blocs, l'OTAN et le pacte de Varsovie, en 1955.
1.1 L’Allemagne occupée.
La conférence de Potsdam
Quatre zones d¹occupation succèdent au grand Reich allemand ; la frontière orientale est ramenée à Potsdam sur la ligneOder-Neisse, ce qui enlève à l¹Allemagne les provinces de Poméranie, Silésie et Prusse orientale; de là des transferts de populations, de l¹Est vers les zones d¹occupation occidentales. Le communiqué final de la conférence de Potsdam décida ce qui suit :
" Les chefs des trois gouvernements réaffirment leur conception selon laquelle l'établissement définitif de la frontière occidentale de laPologne doit être repoussé à la conférence de la paix. Les chefs des trois gouvernements sont d'accord sur le fait que jusqu'à la fixation définitive de la frontière occidentale de la Pologne les régions auparavant allemandes situées à l'Est de la ligne Oder-Neisse soient placées sous administration polonaise et à ce titre ne doivent pas être considérées comme faisant partie de la zone d'occupationsoviétique en Allemagne."
" Les trois gouvernements ont considéré la question sous tous ses aspects et reconnaissent qu'il est nécessaire de déplacer vers l'Allemagne les populations allemandes qui sont restées en Pologne, en Tchécoslovaquie et en Hongrie. Ils sont d’accord sur le fait que chacun de ces déplacements doit se dérouler dans l'ordre et avec humanité."
L'année zéro
Berlin fut soumis àun statut d¹occupation quadripartite, la Thuringe et une partie de la Saxe étant cédées à la zone d¹occupation soviétique par les États-Unis en échange des secteurs occidentaux à Berlin. L¹Allemagne est alors désarmée; sa production industrielle est limitée. Le plan Morgenthau (américain) envisageait même d¹en faire un pays rural. En zone soviétique, des démontages d¹usines furent pratiqués.France, Belgique et Royaume-Uni prélevaient du charbon dans la Ruhr. La Sarre et son bassin houiller furent économiquement rattachés à la France de 1945 à 1956. La misère était grande: des villes détruites jusqu' à 80%, environ quatorze millions de réfugiés dans le pays, surtout concentrés dans les régions occidentales dont le ravitaillement allait poser de gros problèmes aux anglo-américains...
tracking img