L connaissance de soi est elle possible?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1801 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La connaissance de soi est elle possible?

Cette notion de connaissance de soi semble être récurrente depuis l'antiquité grecque et peut être même plus. Comme on peut le constater, avec par exemple l'inscription sur le fronton de Delphes, « connais-toi toi même », elle semble même être une valeur quasiment indispensable. Mais cette notion qui semble être une valeur majeur, soulève denombreux questionnement comme, par exemple: quels buts vise cette connaissance? Qu'est t-il nécessaire pour se connaître? Quels sont les obstacles a cette connaissance? Quels en sont les répercussions?
Pour commencer je vais d'abord définir le sujet sur lequel nous allons travailler, en effet, il faut déjà commencé par dissocié la connaissance de soi, qui semble être totale, et la consciencede soi qui, elle n'est que partielle. Ensuite il faut savoir que le questionnement apporté ne sera pas exposé comme un réponse directe a la problématique, mais plutôt comme un développement hypothétique de cette valeur.

Pour commencer nous allons voir dans quels buts cette connaissance de soi, tout au moins sa démarche, peut elle être envisageable.
Tout d'abord onpeut observé le fait que ceux qui veulent pouvoir se connaître eux même, le font souvent pour pouvoir découvrir une notre vision de soi, une vision qui pour eux devrait être une vision plus positive de la vision qu'ils ont sur eux. Ce phénomène est tout a fait compréhensible et s'explique même par le fait que l'homme recherche toujours (sauf exceptions) le bonheur et ce désir doit amené a unsentiment de plénitude. Donc si le désir de la connaissance de soi et le travail qui en découle, apporté un regard négatif sur ça personne cela ne vaut pas la peine de s'y lancer. Mais cette vision est un peu simpliste car au cours d'un travail sur soi même il est fréquent que des choses qui nous sont révélées nous apporté un regard négatif sur nous même. Mais ce but semble ne pas être le seul quipeut pousser a vouloir se connaître soit même.
Il y a des gens qui le font pour pouvoir se prouver a eux même la possession de valeurs propre a soi et sur lesquelles le sujet ressent un doute qui peut jusqu'à l'obsédé. Cette démarche, est pour moi très risquée car elle peut amener certes a la contradiction de ce doute majeur, mais peut aussi le renforcer en nous livrant a une profondedéception et qui peut allé jusqu'à la réfutation des valeur sur lesquelles le sujet doute. Ce phénomène se rapproche de très près du dernier évoqué, et va même jusqu'à l'approfondir dans l'idée d'une sorte de mise a l'abri du sujet, que ce travail sur soit n'est qu'en fait un moyen de se prouver « bon » (la notion de bon et de mauvais, que je ne vais pas aborder, reste très relative).Il y a maintenant ceux qui on recourt a cette quête de connaissance de soi dans le but de connaître ses défauts et ainsi pouvoir y remédier de manière efficace, mais cela vaut aussi, a l'inverse, pour découvrir ses capacités qui pouvaient être enfouies en nous, et ces capacité peuvent nous permettre d'être capable de de résoudre des problèmes importants et qui peuvent nous permettred'évoluer. Il reste encore un but qui pour moi est un des plus importants.
La dernière de ces intentions, est pour moi, celle qui reste la plus noble, c'est celle qui semble avoir pour but d'avoir une vision juste et honnête de soi même. Cette raison est censé amener a une connaissance de soi qui ne vise pas a servir se propres intérêt, ou plutôt a vouloir être meilleur en tant que membre dela société, et semble permettre de pouvoir s'adapter a toutes les situations dans l'optique d'une situation dans laquelle notre « soi » est capable de se préserver au mieux.
Voilà pour ce qui est des buts qui peuvent mené au travail sur la connaissance de soi nous allons voir maintenant ce qui peut se montrer nécessaire a cette connaissance.

Nous allons voir dans...
tracking img