L espace mondial une inegal integration dans la mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1013 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La mondialisation se définit comme une mise en relation généralisée des différentes parties du monde (continents, pays, régions) par la redistribution internationale du travail et la multiplication des flux d'échange (marchandises, capitaux, humains, culturels, etc.) que celle-ci provoque. Un système mondial se met en place qui n'inclut pas, cependant, tous les territoires de la planète et lespeuples qui y vivent de façon semblable.
En quoi l'analyse de l'espace mondial permet-elle de cerner une inégale intégration des régions qui le composent dans le cadre de cette mondialisation ? L'inégalité oppose principalement les pays développés et riches du Nord à ceux moins avancés du Sud ; mais les inégalités existent aussi au sein de chacun de ces grands ensembles. Entre les pays développésdu Nord et les pays pauvres du Sud, les inégalités d'intégration sont nettes. D'un côté, nous trouvons des pays riches, propriétaires des plus grandes firmes mondiales (les FMN), gardiens jaloux des technologies les plus avancées, producteurs des plus grandes richesses en termes de biens matériels ou de services, concernés par 80 % des échanges mondiaux de marchandises ou de capitaux ; forts deleur puissance économique et financière, ils drainent vers eux les matières premières, ils les font transformer à leur gré et redistribuent les biens crés vers leurs propres marchés intérieurs. Cette intégration à la mondialisation économique se renforce par leur puissance politique et leur influence culturelle.
À l'opposé se situent les pays du Sud : manquant de technologie ou de capitaux qui leursoient propres, ils dépendent des choix stratégiques décidés dans les sièges sociaux du Nord et se voient cantonnés dans la fourniture de matières premières ou la production de biens à faible valeur ajoutée. Riches d'une main-d'œuvre abondante et bon marché, ils se transforment en « pays ateliers », fabriquant les biens dont ont besoin les populations du Nord pour entretenir leur train de vie.
Lamondialisation culturelle et celle de l'information via les télécommunications modernes préservent le déséquilibre entre le Nord qui produit, consomme et diffuse ces clés de la puissance et le Sud qui les reçoit, les rejette ou reste en dehors des circuits ou réseaux qu'empruntent ces autres formes de domination.
Si les Nord sont bien intégrés à la mondialisation, des inégalités peuventtoutefois y être décelées.
Ces inégalités apparaissent d'abord entre les trois pôles de la Triade. Leurs modes d'intégration aux marchés mondiaux ne sont pas comparables. En termes d'intégration commerciale, l'Union européenne semble en avance sur ses concurrents japonais et américain. La liberté de circulation des biens et des personnes entre les pays membres établie depuis 1986 explique le phénomène.La différence de moyens financiers, scientifiques et culturels entre les États-Unis d'une part, l'Europe et le Japon d'autre part, établit un autre déséquilibre entre une Amérique parfois en position d'hégémonie et les deux autres centres placés davantage dans une position de dépendance ou de second plan. L'émergence d'une aire asiatique particulièrement dynamique pourrait toutefois ouvrir denouvelles perspectives d'intégration mondiale au Japon en lui ouvrant de nouveaux marchés.
Les Nord sont aussi des pays comme le Canada, l'Australie ou certains États européens mal ou non intégrés à l'Union. S'ils participent activement à la mondialisation, leur intégration reste toutefois plus modeste et leur développement plus difficile que celui des régions plus proches des centres. De même, despays comme la Russie ou les anciennes républiques de l'ex-URSS se trouvent dans une position intermédiaire, en cours d'intégration rapide aux marchés mondiaux, mais de façon encore très périphérique et limitée.
Quelques espaces du Nord à l'intérieur des pays restent également mal intégrés à la mondialisation sur le plan économique (le Mezzogiorno italien, par exemple) ; mais leur appartenance à...
tracking img