L, ethique economique dans la bible

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 45 (11029 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CONTRIBUTION DE L’EXEGESE BIBLIQUE DE
Raymond E. BROWN A LA COMPREHENSION BIBLIQUE
DE LA « PAROLE DE DIEU » AUJOURD’HUI

MUNANA Gilbert, O.P.

INTRODUCTION

La préoccupation de l’exégète américain Raymond BROWN est de chercher à décentrer la compréhension de la Bible du monde de la recherche pour la rendre accessible au monde religieux. Cela ne diminue en aucun cas la rigueur de sacritique du sens de la Bible , plutôt il veut surmonter toute approche plus simpliste –voir littéraliste- de l’Ecriture. Disons que l’originalité de son exégèse provient de sa conviction qu’une lecture critique de la Bible correspond à un point « critique » , c’est-à-dire crucial, pour les Eglises et pour tout chrétien. Il voit un grand bénéfice dans cette conviction dans la mesure où le sens dutexte que l’on découvre interpelle chrétiens et Eglise(s), tout comme les prophètes ont interpellé Israël, et Jésus, les hommes de son temps .

Remarquant les difficultés des exégètes contemporains dans l’interprétation authentique de la fameuse « Parole de Dieu, Parole humaine » que BROWN reformule en termes de « parole humaine du Dieu tout-puissant » , l’auteur veut enlever les confusions queplusieurs théologiens mettent dans les rapports entre la Bible comme Parole de Dieu, la Révélation et l’inspiration. On ne perçoit véritablement le mystère de « la Parole de Dieu » que si l’on prend au sérieux les deux termes de cette expression. « C’est une Parole humaine, dit-il, car Dieu ne "parle" pas. Mais c’est la parole de Dieu et pas simplement une parole humaine sur Dieu ». Voilà pourquoiil conclut que « La Bible nous oblige à nous confronter à l’apparente contradiction d’une révélation de Dieu lui-même en un langage humain» .

Intéressé par l’analyse profonde, accessible et réaliste de notre auteur , nous avons voulu étudier son herméneutique qui va de la recherche du sens à l’application de ce sens biblique aux sujets toujours à l’ordre du jour comme le sacerdoce qu’ilrepense selon les textes du Nouveau Testament. Nous pouvons donc rendre ses interrogations les nôtres : si Dieu « a parlé », Dieu « parle » toujours, comment parle-t-il? A qui ? Que « dit »-il ? Comment écouter, interpréter, répondre ? Qu’apporte le travail des exégètes de la Bible à notre compréhension de la « parole de Dieu » aujourd’hui ? Et, ayant une certaine compréhension de ces questions,comment l’appliquer pour saisir l’authentique sens d’un sujet particulier comme le sacerdoce?

Notre travail se divise en deux parties. La première, purement théorique concerne le sens critique de la Bible; la seconde, dans l’accueil et l’utilisation de ce sens, abordera les questions pratiques étudiées par BROWN ainsi que l’application « inculturationelle » que nous pouvons tirer de son ouvre.

I.LE SENS CRITIQUE DE LA PAROLE DE DIEU

Bien que le terme « Parole de Dieu » ait toujours été essentiel dans la pensée judéo-chrétienne, sa mise en évidence depuis Vatican II a eu des implications théologiques de grande envergure. Raymond BROWN veut repenser ce principe de l’approche catholique de la Bible. Que signifie exactement le terme «parole de Dieu » lorsqu’on l’applique à la Bible ?Est-ce l’Ecriture elle-même qui est parole de Dieu ou bien est-ce qu’elle contient la parole de Dieu ? Et dans l’un ou l’autre cas s’agit-il, au sens littéral, de la parole de Dieu ?

1. « Parole humaine, parole de Dieu » ou la révélation de Dieu en un langage humain

L’auteur, prenant pour préalable l’affirmation de l’Eglise que la Bible est la parole de Dieu - et cela sans une preuve possiblehormis l’affirmation de la Bible elle-même et la doctrine de l’Eglise assumées dans la foi- veut expliciter d’une façon critique cette foi pour savoir ce que signifie réellement « parole de Dieu ». Selon Brown, chacune des paroles attribuées à Dieu dans l’histoire de l’humanité, y compris pendant la période biblique, est conditionnée par son époque et frappée par les limites de la compréhension...
tracking img