l'etranger d'albert camus

Pages: 7 (1573 mots) Publié le: 22 janvier 2015
kCOMMENTAIRE LITTÉRAIRE 




L'ÉTRANGER : INCIPIT DE L'ŒUVRE
ALBERT CAMUS 






Début → « prendre des tickets et faire deux heures de route ». Phrase célèbre de l'incipit : « maman est morte ». Étrange choix que de commencer un récit avec une telle formulation pour parler de cet événement. Un début qui donne immédiatement le ton de l'œuvre.

Une technique narrative particulièreentre le récit et le discours.

→ En quoi cette plongée dans l'intériorité du narrateur est-elle également une plongée dans une nouvelle conception du romanesque ?

On cherchera à comprendre les raisons du malaise qui saisit le lecteur à la première lecture, mais surtout à en déduire les implications dans la construction du personnage ambigu qu'est Meursault.


I : Une écriture désincarnée.1 : Première personne et temps de l'écriture.


Omniprésence du « je », marqueurs temporels « aujourd'hui » ; « hier » ; « demain »... font tendre le texte vers le journal intime. Mais on ne trouve pas la logique narrative propre à ce genre. Mais par l'emploi du passé composé, proximité du texte avec le discours qui nous donne à voir l'intériorité du personnage et d'une conscience. Onapprend son nom par l'allusion à celui de sa mère prononcé par le directeur de l'asile. On devine que l'action se passe à Alger d'où l'illusion du journal intime.

→ Un lecteur isolé dans le présent d'une conscience qui se déroule sous ses yeux. Mise à nu d'une conscience.


Oralité apparente du discours.



Phrases apparemment très simples. Voir les trois dernières lignes. Écriture parfoissous forme de notes « cela ne veut rien dire » ; « toujours à cause de l'habitude » « c'était vrai ». Structure très simple de la phrase : sujet-verbe-complément. Propositions placées de façon très classique : « Comme il était occupé, j'ai attendu un peu. ».

Marque du journal intime et gage de vérité, pas de soupçon du lecteur.


Succession d'actions mécanisées.


Le premier malaise arriverapidement. Une succession d'évènements très brève, car les faits sont consignées de la façon la plus épurée possible. Absence frappante de mots de liaison ( asyndètes ) qui crée l'illusion d'une succession d'actions mécanisées. « l'asile est à deux km. J'ai fait le chemin à pied. J'ai voulu voir maman tout de suite. »


Conclusion partielle. Découverte d'une intériorité mais d'une intérioritéparticulière, qui si elle semble s'offrir au lecteur n'en est pas moins problématique par sa neutralité évidente.

→ Le lecteur se trouve face à un genre romanesque inhabituel et perd ses repères.


2 : Absence de descriptions.


La description est également source de malaise ou c'est plutôt l'absence de description qui le suscite.

Les personnages ne sont pas décrits. La mère décédéene fait l'objet d'aucune description, alors qu'elle est au centre de la narration. Le parton, Céleste, Emmanuel, le concierge, le militaire sont réduits à leurs simples prénoms ou fonction et à leur propos. Seul le directeur de l'asile est légèrement décrit. Les lieux ne pas non plus décrits. Donc les actions n'en prennent que plus d'importance car le récit se concentre sur leur enchaînement. Lapersonnalité des personnages est passé sous silence, il n'y a aucun signe de psychologie.


Une complète objectivité.


L'étude des temps et personnes conduit à parler de focalisation interne ( chaque événement est vu à travers les yeux du narrateur ). Cependant, l'absence de description s'accompagne d'absence totale de subjectivité, d'implication personnelle de Meursault.

→ Il exprime sapensée et ses choix, mais sans jamais s'impliquer de façon affective. « J'ai dis oui pour ne plus avoir à parler ».

On ne sait pas pourquoi il ne veut pas parler. Le lecteur est donc amené à formuler lui-même des interprétations. L'impression de neutralité est totale. Les auto corrections vont dans le même sens, en montrant la volonté ferme de ne dire que le vrai : « aujourd'hui, maman est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'étranger d'albert camus
  • Incipit de l'etranger d'Albert Camus
  • L'etranger d'albert camus
  • L'étranger d'albert camus
  • L'étranger d'albert camus la tragédie
  • Résumé de l'étranger d'albert camus
  • Dissertation sur l'étrange d'albert camus
  • Critique l'etranger d'albert camus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !