L expatriation des femmes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9680 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’EXPATRIATION DES FEMMES CHEZ TOTAL

Le choix du sujet de ce mémoire s'est fait pendant mon stage chez TOTAL.
J’ai décidé d’entreprendre une recherche poussée sur cette question « homophobe » à mon sens, et à son application par les entreprises françaises et plus particulièrement par TOTAL. Les conditions d’expatriation ou les profils requis pour une expatriation, ne m’ont pas écartée de mamotivation; bien au contraire, m’ont convaincue de la nécessité d’examiner de plus près ce phénomène étant donné le statut de la femme qui n’a cessé d’évoluer et la notion d’expatriation qui reste un passage obligé dans une carrière professionnelle.
J’espère avoir contribué quelque peu à mettre en lumière les dessous sur l’expatriation des femmes (chez TOTAL ou ailleurs), méconnus par lepublic. J’espère également avoir pu apporter un éclairage nouveau sur cette injustice qui subsiste dans le monde de l’entreprise.

Un expatrié est un individu résident dans un autre pays que le sien..

Les Entreprises multinationales sont toujours plus nombreuses à expatrier leurs salariés. Pour assurer leur développement à travers le monde, bien sûr, mais aussi pour préparer leurs cadres àl’exercice des responsabilités.

Avec, d’une part la mobilité internationale des cadres, un niveau de formation et une participation à la vie active comparables pour les hommes et pour les femmes, tous les éléments semblent réunis pour assurer une représentation égale des deux sexes dans les rangs des expatriés.

Si l’on étudie la segmentation de la population française hors de France, on constatequ’elle se féminise (52 % de femmes contre 37 % il y a 20 ans).

La mobilité internationale se féminise donc. Au-delà de la prise de conscience collective de ces entreprises multinationales, dont TOTAL, sur la nécessité de laisser aux femmes une plus large place dans la société, différents facteurs peuvent aussi expliquer cette tendance.

D’abord l’ouverture de l’expatriation à de nouveauxdomaines d’activités. Si, traditionnellement, elle concernait pour l’essentiel le secteur de l’industrie, celui des services n’est plus en reste. Sans compter que les écoles d’ingénieurs, qui prennent une large part à l’apport de personnes expatriées, se sont elles aussi féminisées.

A la rentrée 2008/2009, le pourcentage de femmes en écoles d’ingénieur, diplômées, était de 26%. Elles étaient25 500 parmi les 114 400 inscrits, soit environ le quart de l’effectif des élèves-ingénieurs.
Enfin, la plupart des grandes entreprises considèrent désormais l’expatriation comme une étape indispensable dans le développement des carrières.

En ce sens, l’objectif de cette étude est de comprendre les raisons de l’écart considérable que nous avons observé entre le nombre d’expatriés hommes etcelui des femmes dans les multinationales françaises, et plus particulièrement chez TOTAL. Ce faible nombre d’expatriées chez TOTAL est-il le fait d’une discrimination inavouée, ou est-il plutôt conforme à la proportion des femmes présentes sur le marché du travail ? Serait-il dû aux métiers de base de TOTAL ?

Après une introduction sur le thème des Femmes et l’Expatriation, nous allons présenterle groupe TOTAL en prenant en compte les particularités de sa gestion de la mobilité internationale. Dans la troisième partie, nous nous intéresserons à la question de façon plus précise de l’Expatriation des Femmes chez TOTAL.

Dans le monde du travail, l’ascension des femmes fut rapide. Cette arrivée massive des femmes sur le marché du travail s’explique par une meilleure scolarité, lagénéralisation de la contraception, et la croissance du secteur.
Peu de femmes embrassent une carrière scientifique ou industrielle. Sans oublier que les carrières ne sont pas toujours équitables et que bien souvent l’évolution des femmes s’arrête là où commence celle des hommes (une inégalité des sexes toujours aussi présente). Les femmes manquent de confiance en elles. Une étude menée dans...
tracking img